30/10/2018 19:07
Un forum sur la collaboration du Vietnam avec le Royaume-Uni à propos de l’enseignement supérieur s’est organisé ce mardi 30 octobre à Hanoï. Cet évènement a été mis en place par le British Council avec le ministère vietnamien de l'Éducation et de la Formation (MEF) sur le thème "L’internationalisation de l'enseignement supérieur vers un développement plus qualitatif que quantitatif".
Forum sur l’enseignement supérieur entre le Vietnam et le Royaume-Uni, le 30 octobre à Hanoï. Photo: Mai Huong/CVN

Au Vietnam, l’internationalisation de l’enseignement supérieur (IES) joue un rôle moteur pour ce pays en développement. En effet, ce dispositif permet de former des ressources humaines plus compétitives pour l’économie du pays. 

Dans le cadre des établissements d’enseignement supérieur, l’IES participe à l’évolution de l’enseignement, de la recherche et favorise le recrutement des jeunes diplômés sur le marché de l’emploi.

Le premier forum intitulé "Favoriser les opportunités afin d’établir des partenariats d’éducation durable" a été organisé en 2015 à Londres par le British Council Vietnam, en collaboration avec le MEF, l’ambassade du Vietnam au Royaume-Uni et l’Irlande du Nord. Pour la seconde édition, le forum revient à Hanoï à l’occasion des 45 ans des liens diplomatiques entre le Vietnam et le Royaume-Uni et des 25 ans du British Council au Vietnam.

Assurer une formation de qualité

Le Royaume-Uni constitue l’un des systèmes éducatifs le plus répandu dans l’éducation supérieure. Le British Council est un pionnier dans la promotion d’IES contribuant à renforcer les relations entre les citoyens britanniques et les autres pays.

 
Le développement de l’enseignement supérieur mise sur le plan qualitatif plutôt que quantitatif. Photo: CTV/CVN

Kirsty Williams, membre de l’Assemblée nationale et ministre de l’Éducation et de la Formation au Pays de Galles, a partagé: "L’IES joue un rôle capital dans le développement des relations internationales culturelles et diplomatiques. Je suis ravie que les relations soient de plus en plus soudées entre le Pays de Galles et le Vietnam, les universités et les étudiants. Le gouvernement gallois s’est engagé à collaborer exclusivement avec le British Council et le MEF pour faire face aux défis de l’IES".

Le Vietnam est reconnu comme un pays ouvert à l’internationalisation de l’éducation. "Ce forum est porteur d’un message très important sur l’avenir de la l’éducation entre ces deux pays. Il promeut les défis de l’IES et apporte son soutien dans le développement de l’enseignement supérieur au Vietnam vers de nouveaux horizons", a insisté le vice-ministre de l’Éducation et de la Formation, Nguyên Van Phuc. 

Lors de ce forum, les experts des universités britanniques ont partagé leurs expériences sur les priorités de l’IES au Vietnam et ont discuté des mesures de renforcement de cette collaboration.

"Le British Council s'est engagé à soutenir le Vietnam dans l’internationalisation de l’enseignement supérieur dans les domaines de la science et de l’innovation", a confirmé Donna McGowan, directrice nationale du British Council au Vietnam.

Le réseau d’enseignement supérieur du Vietnam et du Royaume-Uni a profité de l’évènement pour lancer officiellement dix projets communs conformes aux priorités de l’IES. Ce réseau met en relation 56 universités ainsi que des entreprises vietnamiennes et britanniques.
 
Mai Huong/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.