11/09/2018 23:33
Le Forum ouvert sur l’ASEAN s’est déroulé le 11 septembre, dans le cadre du WEF ASEAN 2018. Cet événement a vu la participation de nombreux intervenants, dont des dirigeants de start-up et des étudiants désireux de découvrir les tenants et aboutissants de la 4e révolution industrielle.
>>Le Sommet des affaires du Vietnam, une bonne occasion de chercher de nouvelles opportunités
>>WEF-ASEAN 2018 présentera de nouvelles opportunités commerciales au Vietnam
>>L’ASEAN unie pour s'adapter à la révolution numérique

Le ministre des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh, a pris le discours inaugural du Forum ouvert: ASEAN 4.0 pour tous.
Photo: WEF/VNA/CVN

Le Forum ouvert sur l’ASEAN est initié par le ministre des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh, en coopération avec le WEF.

Dans son discours inaugural, le fondateur du WEF, Klaus Schwab, a mis l’accent sur le fait que la 4e révolution industrielle (RI) aura des impacts socioéconomiques majeurs partout dans le monde. De nouvelles technologies ont vu le jour dès le début de la 4e RI et ont eu de profonds impacts non seulement sur l’économie mais aussi sur les interactions entre les hommes, et entre les hommes et les technologies.

"Il faut avant tout bien comprendre son importance afin de prendre des politiques de gouvernance adaptés aux bouleversements qu’elle provoquera", a souligné M. Schwab, en ajoutant que la créativité des start-up doit "constituer un volet important dans les stratégies des pays".

Pour sa part, le ministre vietnamien des Sciences et des Technologies, Chu Ngoc Anh, a exprimé sa confiance en les opportunités pour le Vietnam et l’ASEAN, à condition de "bien identifier les objectifs et défis, et de prendre les mesures appropriées". Chu Ngoc Anh a souligné le rôle de la jeunesse, qui bénéficiera des avantages de la 4e RI.

"Ce mouvement sera une occasion exceptionnelle pour la jeune génération du Vietnam et de l’ASEAN d’exprimer sa créativité et ses compétences, afin de transformer les risques en opportunités. Pour le gouvernement vietnamien, les start-up innovantes sont toujours le noyau de l’économie, le moteur de la croissance et du développement durable", a conclu M. Ngoc Anh.

Des invités lors du Forum ouvert: ASEAN 4.0 pour tous!
Photo: Lâm Khanh/VNA/CVN

Un forum consacré aux jeunes

Comme son nom l’indique, le Forum ouvert a été le lieu d’échanges entre  jeunes Vietnamiens et intervenants de différents horizons: politiciens, entrepreneurs et même professeurs d’universités. Les jeunes ont posé des questions sur les effets de la 4e RI, sur les opportunités d’emplois, sur l’insertion professionnelle...

"Que doivent faire les jeunes pour s’adapter aux évolutions provoquées par la 4e RI?", a interrogé Nguyên Cuong, étudiant de l’Université polytechnique de Hanoï, avant d’exprimer ses inquiétudes sur l’impossibilité pour nombre de jeunes de s’adapter à cette nouvelle donne.

En réponse, le ministre malais de la Jeunesse et des Sports, Syed Saddiq, a conseillé aux jeunes de nourrir leur passion, et d’apprendre à affronter les risques. "Dans cette période de transition vers une ère des nouvelles technologie où l’intelligence artificielle remplacera le travail manuel,  vous rencontrerez évidemment des obstacles. Mais si vous êtes déterminés dans votre objectif et cherchez à poursuivre votre passion, vous découvrirez par vous-même votre potentiel, puis récolterez des succès. Des portes seront fermées, mais d’autres seront ouvertes. Rassurez-vous, d’intéressantes opportunités d’emplois vous attendent dans l’avenir", a affirmé ce jeune ministre de 25 ans.

"Développer ses compétences personnelles dans les domaines où vous êtes doués, non seulement la technologie, mais aussi l’économie, la finance, les arts, etc. sera certainement la clé de votre réussite", a déclaré Annie Koh, vice-présidente de l’Agence de développement des affaires, aussi directrice académique de l’Institut international de commerce, Université de management de Singapour (SMU).

À côté des questions des participants concernant sur les opportunités et défis auxquels les jeunes et les start-up doivent faire face, les intervenants ont également mis en relief le dynamisme de l’ASEAN qui apportera d’énormes bénéfices aux start-up de la région.

Le forum s’est clôturé par le message du fondateur du WEF, aussi auteur du livre  "La 4e révolution industrielle" , Klaus Schwab: "Les jeunes doivent saisir les opportunités de la 4e RI. La nouvelle technologie ouvrira de nouvelles perspectives, de nouveaux horizons. Vous serez les futurs leaders de cette tendance".

Hông Anh/CVN
 

Les intervenants:
 
1. Julia Andrea R. Abad: directrice exécutive du Centre de la politique publique, relevant de l’Université d’Extrême-Orient des Philippines, Jeune global leader.
2. Rajan Anandan: Directeurde management de Google en Inde et en Asie du Sud-Est.
3. Annie Koh: vice-présidente de l’Agence de développement des affaires, aussi directrice académique de l’Institut international de commerce, Université de management de Singapour (SMU).
4. Lê Hông Minh: CEO du groupe VNG Corporation, Vietnam.
5. Syed Saddiq Abdul Rahman: ministre malais de la Jeunesse et des Sports.
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.