19/10/2019 23:10
Le Forum économique de Hô Chi Minh 2019 (HEF 2019) sur le thème "Développer Hô Chi Minh-Ville en un centre financier régional et international" a eu lieu vendredi 18 octobre.
>>Faire de Hô Chi Minh-Ville un centre financier régional et international
>>Les envois de devises à Hô Chi Minh-Ville dépasseraient 5 milliards de dollars en 2019
>>Hô Chi Minh-Ville et le groupe VISA coopèrent dans l’édification d'un système de paiement en ligne

Le Forum économique de Hô Chi Minh-Ville 2019, le 18 octobre.

Le Forum économique de Hô Chi Minh 2019 (HEF 2019), organisé par le Comité populaire municipal, s’est ouvert le 18 octobre au Centre des conférences White Palace, dans la mégapole du Sud, avec plus de 800 participants.

Vu Duc Dam, vice-Premier ministre ; Nguyên Thiên Nhân, secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville ; Nguyên Chi Dung, ministre du Plan et de l'Investissement ; Bùi Thanh Son, vice-ministre des Affaires étrangères ; Huynh Quang Hai, vice-ministre des Finances ; Nguyên Kim Anh, vice-gouverneure de la Banque d'État du Vietnam y ont participé, avec également des dirigeants de la Banque mondiale et d'institutions financières internationales, des experts, investisseurs vietnamiens et étrangers.

Cet évènement devrait aider Hô Chi Minh-Ville à disposer de plus de ressources pour élaborer le plan de développement de la ville. Le Comité populaire municipal attribue ce projet à la Société d'investissement financier de Hô Chi Minh-Ville, en coopération avec l'Université Fulbright au Vietnam, dans le domaine de la recherche.

HEF 2019 a proposé quatre discussions parallèles à propos de la situation, des objectifs et de la feuille de route pour faire de Hô Chi Minh-Ville un centre financier régional et international ; des expériences tirées de l’édification et de la création de plusieurs centres financiers internationaux ; de l’écosystème pour le développement durable d'un centre financier international ; des orientations pour les politiques nationales et le rôle des autorités municipales dans l’édification de la ville.

De nombreux experts et investisseurs nationaux comme internationaux ont participé au forum.

S'exprimant au forum, Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, s'attend à ce que "le projet de développement de Hô Chi Minh-Ville en centre financier régional et international soit examiné et intégré dans la liste des projets nationaux clés par le gouvernement."

"Il s’agit d’une base importante pour que la ville modifie son modèle de développement en profondeur, dans le contexte d’une dépendance aux ressources naturelles, en particulier la terre. En devenant un centre financier régional et international, l’économie municipale sera stimulée fortement", a-t-il déclaré.

Locomotive économique

Hô Chi Minh-Ville est la locomotive économique, le centre commercial et financier et la porte des échanges internationaux dans tous le pays. Selon l'évaluation de l’École de gestion et de politiques publiques Fulbright (Université Fulbright au Vietnam), Hô Chi Minh-Ville a toujours conservé une position de leader sur le développement économique au cours des trois décennies.

Bien qu'elle ne représente que 9,3% de la population et 0,6% de la superficie totale, cette ville a généré en 2018 environ 24% du PIB, soit 26,6% des recettes budgétaires, attirant 22% du capital d'IDE.

En ce qui concerne le système bancaire et les établissements de crédit non bancaires, le total du capital mobilisé dans la ville représentait 27,2% fin 2018. L'encours total des prêts représente également 28%. Sur le marché des capitaux, la capitalisation boursière du pays s’élève à 93,5%.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors du Forum économique de Hô Chi Minh-Ville 2019.

La position et l'importance de Hô Chi Minh-Ville font que l’autorité municipale et le gouvernement ont un besoin urgent de choisir pour cette ville une stratégie de développement spécifique. Autrement dit, une mouvance qui puisse devenir un puissant moteur de croissance non seulement pour la région économique du Sud, mais également pour l’ensemble de l’économie vietnamienne.

"L’une des options possibles est de faire de cette ville l’un des principaux centres économiques, financiers et commerciaux de l’Asie du Sud-Est, dont l’objectif est de devenir un centre financier international", ont déclaré des experts de l’Université Fulbright au Vietnam.

Un mécanisme fort du gouvernement

Le ministre du Plan et de l'Investissement, Nguyên Chi Dung, a estimé que Hô Chi Minh-Ville est en avance, compte tenu des avantages naturels dont elle dispose et de son rôlemoteur. L'occasion "unique" de réaliser le rêve de construire un important centre financier de la nation, de la région et du monde entier. La création de cet institut est également une tendance inévitable, expression d’une économie moderne et d’un pays dynamique, pour attirer davantage d’entreprises et d’institutions financières au Vietnam.

Le ministre Nguyên Chi Dung a souligné que, ce projet se doit d’être un projet national afin qu’il bénéficie d’une institution supérieure pour une meilleure mise en œuvre.

Néanmoins, ce processus de mise en œuvre suscite par conséquent une compétition féroce car la plupart des pays veulent devenir un centre financier international.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, salue les dirigeants des institutions financières internationales, les experts et investisseurs lors de l’évènement.

Pour réussir, une percée doit provenir de facteurs tels que les politiques nationales, de l'autodétermination de Hô Chi Minh-Ville dans la stratégie visant à faire de la ville un centre de services, de commerce et d'investissement. À ce sujet, la ville doit résoudre de nombreux problèmes concernant les infrastructures de transport et les ressources humaines.
 
"Si le gouvernement décide de choisir Hô Chi Minh-Ville pour son développement en tant que centre financier du pays et ensuite de la région, nous parviendrons à le mettre en place probablement d’ici 15 à 20 ans. Sans grandes décisions gouvernementales de la ville, personne ne peut dire exactement quand cet objectif pourra être atteint. Nous décidons du temps necessaire de sa mise en œuvre, pas uniquement en fonction de critères objectifs”, a souligné le Docteur Nguyên Thành Tu Anh.
 
La politique de construction du projet "Développer Hô Chi Minh-Ville en un centre financier régional et international" n'est pas nouvelle, mais elle n’en reste pas moins nécessaire. "Il ne s'agit pas seulement d'un problème spécifique à la ville, mais d'une partie de la stratégie économique du pays et plus généralement du Vietnam à l'horizon 2030 avec une vision en 2045", a conclu le Dr Trân Du Lich, membre du Groupe consultatif économique du Premier ministre.
 
Texte et photos : Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.