30/01/2019 10:47
En 2018, le chiffre d'affaires à l'import-export entre le Vietnam et les pays d'Afrique a atteint environ 6,6 milliards de dollars, dont 3 milliards d’exportations du Vietnam, en hausse de 10% en glissement annuel.
>>Commerce Vietnam - Afrique: 6,6 milliards de dollars en 2018
>>Les échanges commerciaux Vietnam - Afrique du Sud atteindra 2 milliards de dollars

Le Vietnam exporte principalement vers l’Afrique des produits agricoles comme riz, café, poivre, noix de coco... Photo: Dinh Huê/VNA/CVN

Les produits vietnamiens ont été exportés vers 53 des 55 pays d'Afrique (à l'exception du Sud-Soudan et de l'Érythrée), dont sept marchés présentant un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions de dollars que sont Afrique du Sud, Égypte, Ghana, Algérie, Côte d'Ivoire, Togo et Nigéria.

Pendant des années, l'Afrique du Sud a toujours été le plus grand marché d'exportation du Vietnam en Afrique. En 2018, le Vietnam a exporté pour 724,3 millions de dollars vers ce marché, en baisse de 3,6% en rythme annuel. Suivent l'Égypte avec un chiffre d'affaires à l'exportation d'environ 439 millions de dollars, +36,6% par rapport à 2017, et le Ghana avec 278,3 millions de dollars, +3,7%.

Le Vietnam exporte principalement vers l’Afrique produits industriels (téléphones portables et composants, ordinateurs et composants, textiles, chaussures), produits agricoles (riz, café, poivre, noix de coco, noix de cajou), produits aquatiques (poissons tra, crevettes), matériaux de construction,... Les produits vietnamiens sont appréciés sur le marché africain, en particulier produits agricoles, aquatiques et matériaux de construction.

Perspectives positives

En 2018, les importations nationales venant d’Afrique ont atteint 3,6 milliards de dollars, en recul de 10% sur un an, réduisant ainsi le déficit commercial de 2018 à 0,6 milliard. Avant 2016, le Vietnam  réalisait toujours un excédent commercial avec l’Afrique. Toutefois, ces 2 dernières années, la balance commerce bilatéral était déficitaire pour le Vietnam en raison d'une augmentation soudaine de l'importation de matières premières par rapport aux années précédentes.

Malgré des progrès dans le commerce bilatéral, les entreprises vietnamiennes rencontrent encore de nombreuses difficultés dans ce marché, dont l'instabilité sécuritaire et politique, la concurrence avec les pays tels que Chine,  Thaïlande et Inde et le manque de coordination entre les entreprises domestiques.

Pour 2019, les perspectives du marché africain sont plutôt positives grâce à la croissance prévue des pays de la région. La structure des exportations vietnamiennes  s'oriente également vers une augmentation de la part des biens industriels, des produits de forte valeur tels que téléphones mobiles, ordinateurs, produits électroniques… Il s’agit de conditions préalables essentielles pour la croissance continue des exportations vietnamiennes ces prochaines années.
 
CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.