05/06/2020 23:00
Les exportations de la Malaisie ont chuté de 23,8% en glissement annuel à 64,92 milliards de ringgits (environ 15,17 milliards d'USD) en avril en raison de la pandémie de COVID-19.
>>La Malaisie enregistre son premier déficit commercial depuis octobre 1997
>>La Malaisie vise la forme de "pont aérien" pour reprendre son tourisme

La capitale malaisienne Kuala Lumpur. Photo : VNA/CVN

Le ministère malaisien du Commerce international et de l'Industrie (MITI) a déclaré dans un communiqué que le commerce de la Malaisie avait baissé de 16,4% en glissement annuel pour atteindre 133,34 milliards de ringgits en avril dans le contexte où la pandémie de COVID-19 avait provoqué des perturbations majeures de la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Les importations du pays ont également diminué de 8% pour atteindre 68,42 milliards de ringgits, et un déficit commercial de 3,5 milliards de ringgits a été enregistré en avril.

L'ordre de blocus dans la plupart des pays a provoqué des perturbations majeures dans les activités de fabrication et la circulation des marchandises dans le monde. Néanmoins, les exportations de certains produits tels que le fer et l'acier, les gants en caoutchouc et l'huile de palme raffinée ont enregistré des augmentations, a fait savoir le ministre du Commerce international et de l'Industrie, Mohamed Azmin Ali.

Il s'attendait à ce que les exportations malaisiennes s'améliorent au cours des prochains mois comme le gouvernement avait autorisé plusieurs industries à reprendre leurs activités et leur pleine capacité opérationnelle depuis le 4 mai.

Au cours des quatre premiers mois, le commerce de la Malaisie a chuté de 3,5% à 573,75 milliards de ringgits par rapport à la même période de 2019.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai