04/11/2020 17:15
L'argent envoyé par les travailleurs migrants cambodgiens en 2020 devrait baisser à 1,4 milliard d’USD en raison des impacts de l'épidémie de COVID-19, selon le rapport "Migration and Development Brief Phase II" de la Banque mondiale (BM) publié la semaine dernière.
>>L’Assemblée nationale du Cambodge approuve six projets de loi
>>Cambodge : les exportations de riz augmentent malgré les intempéries
>>Cambodge : les exportations de produits de voyage devraient atteindre un milliard d'USD

Les envois de fonds officiels vers l'Asie de l'Est et la région du Pacifique cette année devraient chuter de 10,5% sur une base annuelle pour s'établir à 131 milliards d’USD. Photo : Phnom Penh Post/CVN

La BM prévoit que les envois de fonds officiels vers l'Asie de l'Est et la région du Pacifique cette année devraient chuter de 10,5% sur une base annuelle pour s'établir à 131 milliards d’USD. La baisse prévue serait la plus forte de ces dernières années - plus forte que les 5% enregistrés pendant la récession mondiale de 2009.

Les principaux facteurs à l'origine de cette baisse sont la faible croissance économique et les incertitudes entourant l'emploi dans les pays d'accueil des migrants, la chute du prix du pétrole et, dans de nombreux pays d'origine des envois de fonds, un taux de change défavorable par rapport au dollar américain. En outre, les verrouillages et les interdictions de voyage ont laissé de nombreux travailleurs migrants bloqués dans les pays d'accueil et sans emploi.

Selon le rapport, environ 120.000 travailleurs migrants cambodgiens en Thaïlande, parmi les plus d'un million de travailleurs cambodgiens qui exercent pour la plupart des emplois peu qualifiés, devaient rentrer chez eux depuis l’apparition de la pandémie de COVID-19.

L'année dernière, 1,2 million de travailleurs cambodgiens employés en Thaïlande, en République de Corée, au Japon, à Singapour, à Hong Kong (Chine), en Malaisie et en Arabie saoudite, ont envoyé chez eux quelque 2,8 milliards d’USD de devises étrangères, selon les chiffres du ministère cambodgien du Travail et de la Formation professionnelle.

Ngeth Chou, consultant senior à Emerging Markets Consulting, a déclaré que les travailleurs migrants cambodgiens en Thaïlande envoyaient en moyenne environ 300 USD par mois chez eux avant l'apparition de l'épidémie de coronavirus. Selon Mar Amara, vice-présidente exécutive et directrice financière de la banque cambodgienne ACLEDA, le COVID-19 a affecté les transactions à la fois dans les transferts de fonds et les flux de capitaux d'investissement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.