14/07/2017 23:23
Le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement a rassuré sur la qualité de l’environnement maritime dans les provinces du Centre un an après l’incident environnemental.
>>Formosa : achèvement fondamental de l’indemnisation des habitants sinistrés
>>Le PM demande de publier l’état des lieux de la mer du Centre
>>Formosa : l’indemnisation des habitants sinistrés s’achèvera avant fin juin

Un marché de fruits de mer au port de Cua Sot, district de Thach Kim, province centrale de Hà Tinh.
Photo : VNA/CVN

La qualité de l’environnement maritime des provinces de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê est désormais stable et bonne pour l’aquaculture et la baignade, a indiqué le ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement.

Cette estimation a été faite à l’issue d’un programme d’observation déployé 4 au 9 mai 2017 pour réévaluer tôt l’état des lieux de la mer des quatre provinces victimes d’une immense pollution provoquée par la Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh.

Le ministère a cependant proposé aux comités populaires de ces provinces de se coordonner avec ses experts pour superviser étroitement les sources des eaux usées et autres rejets industriels, et rapporter à intervalles réguliers des résultats d’observation.

Recommandations

Le Département général des produits aquatiques du ministère de l’Agriculture et du Développement rural a, quant à lui, recommandé aux pêcheurs des quatre provinces de ne pas exercer jusqu’à nouvel ordre leur activité en eaux profondes dans un rayon de 20 miles marins.

Cette recommandation, qui a tenu compte de la sûreté des produits maritimes, vise à protéger et à restaurer les écosystèmes marins et les ressources halieutiques durement éprouvées par l’incident environnemental.

Le ministère de la Santé a maintenu ses recommandations de ne pas consommer les produits maritimes exploités par la pêche de grands fonds dans les limites de 20 miles marins de ces provinces jusqu’à ce que les résultats définitifs de l’observation de leur qualité soient connus.

Il a collaboré avec de nombreux experts internationaux pour surveiller et évaluer les indicateurs environnementaux au fond de la mer de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê, alors que les autorités locales ont achevé pour l’essentiel le plan d’indemnisation des populations touchées.

Il faut à la fois remédier aux conséquences de cet incident écologique, créer des conditions pour le développement de la vie locale et des moyens de subsistance, déployer des projets de restauration des ressources aquatiques et s’assurer des systèmes d’observation de l’environnement, a demandé en juin le membre du Bureau politique et vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.