16/08/2017 22:52
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé de sanctionner quatre anciens dirigeants du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement et de Hà Tinh pour les infractions liées au projet de Formosa Hà Tinh à l’origine d’une pollution marine très grave dans quatre provinces du Centre.
>>L’environnement, "problème vital pour Formosa", dit le Premier ministre
>>Formosa : l’indemnisation des habitants sinistrés s’achèvera avant fin juin

Vo Kim Cu (gauche) et Nguyên Minh Quang.
Photo : Dân Tri/CVN

Par sa décision N°1199, le chef du gouvernement a infligé la sanction de l’avertissement à l’encontre de l’ancien ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Nguyên Minh Quang, pour le mandat 2011-2016.

Par ses décisions N°1201 et N°1202, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a annulé le statut d’ancien vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement de Nguyên Thai Lai et de Bùi Cach Tuyên pour le mandat 2011-2015.

Par sa décision N°1200, il a également annulé le statut d’ancien vice-président et ancien président du Comité populaire de la province de Hà Tinh respectivement pour les mandats 2005-2010 et 2010-2015 de Vo Kim Cu.

Le projet de Formosa Hà Tinh, doté d’un capital de plus de 11 milliards de dollars, est le plus grand projet d’investissement étranger jamais entrepris au Vietnam. Mais il est aussi responsable du plus grand incident environnemental jamais survenu au pays.

Des millions de poissons et de crustacés morts

En avril 2016, des violations et des erreurs dans le processus de construction de l’usine Formosa ont provoqué l’immense pollution qui a causé la mort de millions de poissons et de crustacés à Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên- Huê, portant un coup sévère au secteur de la pêche.

L’aciériste taïwanais a reconnu sa responsabilité et versé 500 millions de dollars de dédommagement. Il a demandé pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens, et s’est engagé à ne pas laisser se reproduire d’autres infractions à la loi sur l’environnement et les ressources en eau.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).