10/07/2017 11:29
Quatre provinces du Centre affectées par la pollution marine engendrée par l'entreprise sidérurgique taïwanaise Formosa que sont Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê ont fondamentalement achevé l’indemnisation des habitants sinistrés.

 >>Formosa : l’indemnisation des habitants sinistrés s’achèvera avant fin juin
 

La pêche a été bonne dans la province de Quang Tri.
Photo : Hô Câu/VNA/CVN


L'achèvement fondamental de l’indemnisation des habitants sinistrés contribue activement à les aider à retrouver une vie normale, à rétablir la production et l’environnement marin.

Les provinces devraient achever l'intégralité de l’indemnisation avant le 15 juillet.

Le 7 juillet, Hà Tinh a achevé 85% du plan d’indemnisation avec une somme de 1.350 milliards de dôngs ; Quang Binh a dédommagé les sinistrés à hauteur de plus de 2.200 milliards de dôngs (98% du plan) ; Quang Tri, de 904 milliards de dôngs ; et Thua Thiên-Huê, à hauteur de plus de 923,8 milliards de dongs sur les 1.010 milliards de dôngs engagés (91,47%).

Les indemnités - chiffrées à 500 millions de dollars - sont financées par la Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh, la responsable de cet incident écologique qui a porté un coup sévère à l’industrie de la pêche et entraîné de lourds dégâts économiques, sociaux et environnementaux à court et à long terme.

Sept catégories ont été définies pour ces préjudices dans les provinces côtières de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê. Elles reçoivent des indemnités fixées en fonction des dégâts établis durant six mois au maximum - d’avril 2016 à fin septembre 2016.

Il s’agit de l’exploitation des produits maritimes, de l’aquaculture, de la saliculture, du commerce des produits aquatiques des régions littorales, des services logistiques de la pêche, des services touristiques et commerciaux côtiers, et de l’achat et du stockage des produits aquatiques.

 

Poissons ​morts échoués sur la plage en suite ​des rejets de la Sarl de sidérurgie Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh. Photo : Vo Dung/VNA/CVN


En avril 2016, des millions de poissons et de crustacés ont été retrouvés morts sur les plages des provinces de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et de Thua Thiên- Huê, conduisant les autorités à interdire la consommation des produits de la mer et portant un coup sévère à l’industrie de la pêche.

Une enquête, menée plusieurs semaines par une bonne centaine d’experts de 30 organismes vietnamiens et étrangers, a permis d’établir que Formosa, qui possède dans le Centre du pays un immense complexe sidérurgique, était responsable.

Les experts ont identifié une source importante de déchets dans la région de Vung Ang, province de Hà Tinh, avec plusieurs substances hautement toxiques qui se sont répandues dans la mer de Hà Tinh à Thua Thiên-Huê.

Ils ont découvert plusieurs infractions de la Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh, ainsi que des incidents lors de ses tests de fonctionnement qui étaient directement responsables de la toxicité de ses eaux usées, supérieure aux normes autorisées.

La Sarl Hung Nghiêp Formosa Hà Tinh a reconnu être responsable de cette grave pollution de l’environnement marin et demandé pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens. Elle s’est engagée à verser 500 millions de dollars de dédommagements, et à ne pas laisser se reproduire d'infractions à la loi sur l’environnement et les ressources en eau.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Coopération Vietnam - Hongrie dans le tourisme Un séminaire autour du développement touristique entre le Vietnam et la Hongrie a été organisé le 25 octobre au siège du ministère hongrois des Affaires étrangères et des Relations économiques extérieures, à Budapest.