01/08/2020 23:18
Le ministère de la Santé a organisé le 1er août une visioconférence pour améliorer la capacité professionnelle des établissements médicaux dans la réception et le traitement des patients du COVID-19.
>>Coronavirus : le Vietnam s'efforce de contrôler la pandémie
>>Fermeture de bars, de salles de karaoké et d'étals en bordure de route

Le ministre par intérim de la Santé, Nguyên Thanh Long.
Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Une visioconférence a réuni le personnel médical de plus de 700 lieux dans les 63 provinces et villes du pays.

Dans son discours d’ouverture, le ministre par intérim de la Santé, Nguyên Thanh Long, a déclaré que depuis la détection du premier cas (patient N°416) de contamination locale à Dà Nang, l’épidémie avait connu une évolution très complexe. Le ministère a créé une permanence à Dà Nang dans le but de mieux gérer la lutte, a-t-il signalé.

Le ministère de la Santé a aussi demandé de surveiller médicalement dans l’ensemble du pays toute personne revenant de Dà Nang.

À cette occasion, le ministre p.i de la Santé, Nguyên Thanh Long, a transmis les encouragements du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à tous les agents de santé qui luttent jour et nuit contre l'épidémie.

Nguyên Thanh Long a demandé à l'ensemble du secteur d'être uni, déterminé à lutter et à gagner la bataille contre le COVID-19.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.