28/12/2017 16:07
Une formation en vue des prochains Jeux Olympiques d’hiver tenus à Pyeongchang s’est déroulée du 18 au 22 décembre à Hanoï. Une opportunité exceptionnelle pour de jeunes journalistes francophones de couvrir ce grand événement sportif du monde.
>>L’OIF soutient l’Africa Web Festival 2017
>>Lancement de la 3e édition du concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam"

La formation organisée par le BRAP de l’OIF s’est tenue du 18 au 22 décembre à Hanoï. Photo : Duong Dang/CVN

La formation, organisée par le Bureau régional de l’Asie-Pacifique (BRAP) de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), était destinée aux jeunes reporters francophones venus du Laos, du Cambodge, de la Nouvelle-Calédonie et du Vietnam. Sous la présidence d’Alain Mercier, journaliste français travaillant principalement dans le sport et la politique sportive, les participants ont eu l’occasion d’en apprendre plus sur les Jeux Olympiques (JO) d’hiver 2018 qui se tiendront en février 2018 à Pyeongchang (République de Corée).

Nous sommes très heureux, à l’OIF, de permettre à ces jeunes hommes et femmes de pouvoir vivre une expérience  professionnelle de ce genre, en ayant la possibilité de faire des reportages, recueillir des témoignages, ou rédiger des articles soit en français, soit dans leur langue nationale (soit khmer, lao ou vietnamien)“, a confié Eric-Normand Thibeault, directeur-représentant régional du BRAP, lors de son discours inaugural de la formation.

Au cours de cette semaine de travail, les participants ont acquis des connaissances très fondamentales sur les JO en général et les particularités des JO de Pyeongchang. En tant que reporter habitué à couvrir les grands événements sportifs comme les JO, M. Mercier a pu partager son expérience. “J’ai essayé de leur expliquer comment on travaille pendant les JO, quelles sont les règles que l’on doit connaître, quels sont les pièges à éviter pour être capable d’être performant pendant l’évènement, parce que les conditions de travail dans le cadre des Jeux sont très différentes que lors des autres événements sportifs“, a ajouté le formateur.

C’est une expérience très riche pour moi. On a appris les codes, les règles et les astuces pour mieux travailler pendant les JO“, a partagé Thibault Bourru, journaliste français travaillant en ce moment pour le Petit Journal au Cambodge, ne cachant pas sa grande motivation à l’approche des JO 2018.

Les Jeux Olympiques de Pyeongchang se dérouleront février prochain.
Photo : IJ/CVN

Partager sa passion pour le français

Outre une formation journalistique, cet événement était aussi l’occasion, pour les jeunes reporters francophones travaillant en Asie-Pacifique, de se rencontrer et d’échanger. Aussi, dans le cadre de cette formation, les participants ont eu de la chance de visiter Le Courrier du Vietnam, le seul journal en français du pays, relevant de l’Agence Vietnamienne d’Information, et l’opérateur K+, filiale de la fameuse chaîne de télévision française.

Ces visites ont apporté aux journalistes venus d’autres pays de la région une vision plus générale sur le développement du média et, notamment, l’utilisation du français dans les multimédias au Vietnam. “Pouvoir visiter la rédaction ici à Hanoï est une totale surprise. Je ne connaissais pas du tout +Le Courrier du Vietnam+ avant. C’est avec plaisir que j’ai pu découvrir le gros travail effectué par mes collègues“, a souligné Nadine Goapana, journaliste venue de la Nouvelle-Calédonie.

Nous espérons que cette modeste contribution permettra aux journalistes de traiter le sujet avec un regard différent. Aussi, la Francophonie aura toute sa place dans le traitement journalistique de l’événement dans la mesure où la langue française est aussi la langue officielle au sein du mouvement olympique“, a conclu M. Thibeault.          

Hông Anh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Ouverture de la fête de la Mère Âu Co à Phu Tho La fête en commémoration de la Mère des Vietnamiens Âu Co a été officiellement inaugurée le 22 février (soit le 7e jour du 1er mois lunaire) au Temple qui lui est dédié dans la commune de Hiên Luong, district de Ha Hoa, province de Phu Tho (Nord).