22/06/2018 13:15
La formation à l'utilisation de planeurs sous-marins (SeaGlider) se tient du 20 au 22 juin au Centre international des sciences et de l'éducation interdisciplinaire (ICISE) à Quy Nhon, dans la province de Binh Dinh (Centre).
>>Un parc d’innovation technologique en projet à Quy Nhon
>>La science et le programme de développement durable 2030 en discussion
>>Bientôt une zone urbaine scientifique et éducative à Binh Dinh

Formation sur le fonctionnement des SeaGlider, à Quy Nhon (Centre).
Photo: ICISE/CVN

Une vingtaine de personnes, qui sont des professeurs et étudiants suivant une formation postuniversitaire à l’École supérieure des sciences naturelles de l’Université  nationale de Hanoï (VNU-HUS), participent à une formation à l'utilisation de planeurs sous-marins (SeaGlider) au Centre international des sciences et de l'éducation interdisciplinaire (ICISE) à Quy Nhon, dans la province de Binh Dinh (Centre).

Fruit d’une coopération entre le Vietnam et la France, cette formation est réalisée par la VNU-HUS, l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et l’ICISE. Pendant trois jours (20-22 juin), elle offre aux participants vietnamiens des connaissances complètes sur le fonctionnement des SeaGlider, appareil autonome (AUV) ou semi-autonome de mesure en milieu aquatique.

--------
ICISE
Centre international des sciences
et de l'éducation interdisciplinaire
-------------------------------------------
 
D'une superficie de 20 ha, le Centre international des sciences et de l’éducation interdisciplinaire (ICISE) de Quy Nhon a été construit à l'initiative de l'Association "Rencontres du Vietnam", dont la présidence est assurée par Trân Thanh Vân, un physicien vietnamien résidant en France.

En plus d'un centre de conférence d'environ 300 places, l'ICISE est doté de plusieurs ouvrages comme hôtel, restaurant, piscine, station thermale et planétarium. Le projet est réalisé par Studio Milou, fondé à Paris en 1995 par l'architecte Jean-François Milou.

En promouvant des dialogues de haut niveau entre jeunes chercheurs et personnalités scientifiques reconnues, dont des Prix Nobel, l'ICISE permet de favoriser les échanges scientifiques entre la France et le Vietnam ainsi qu'avec d'autres pays et territoires du monde, et de partager les connaissances entre pays développés et émergents, tout en participant à une meilleure diffusion du savoir dans une région en plein essor.

Câm Sa/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2018"

Rough Guides suggère des destinations à Hô Chi Minh-Ville Rough Guides, l'un des guides de voyage les plus réputés au monde, vient de partager des expériences passionnantes vécues à Hô Chi Minh-Ville.