13/07/2019 17:35
Les constructeurs américain Ford et allemand Volkswagen ont annoncé vendredi 12 juillet étendre leur alliance, formée en janvier, au développement des voitures autonomes et électriques, considérées comme le prochain eldorado de l'automobile.
>>Ford va fermer une usine de moteurs, revers pour l'automobile britannique
>>Volkswagen va fabriquer des cellules de batteries en Allemagne
>>Le Parlement européen appelle à soutenir l'industrie européenne des voitures autonomes

Jim Hackett (droite), président de Ford, et Herbert Diess, président du groupe Volkswagen, le 12 juillet à New York.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le partenariat entre les constructeurs américain Ford et allemand Volkswagen exclut toutefois un échange de participations croisées, ont tenu à préciser les deux groupes, qui travaillent déjà ensemble dans la production des fourgonnettes, des utilitaires et des pickups commerciaux.

Dans la voiture autonome, Volkswagen (VW) va investir 2,6 milliards de dollars au total dans Argo AI, la filiale de développement des voitures autonomes de son rival américain Ford.

Cet investissement, qui se fera sous la forme d'un milliard de dollars en liquidités et de l'intégration dans Argo AI d'AID, filiale de technologies autonomes de Volkswagen, va valoriser la filiale de Ford à plus de 7 milliards.

Ils seront des actionnaires à parts égales dans Argo AI, Volkswagen s'étant engagé à acheter des actions à Ford pour un montant de 500 millions de dollars sur trois ans, tandis que la marque à l'ovale bleu va elle finaliser les investissements restants (600 millions) promis à la startup.

VW va commencer aussi à tester les véhicules autonomes en Europe.

Dans l'électrique, l'alliance prévoit que Ford utilise la plateforme MEB, commune à toutes les nouvelles voitures électriques de Volkswagen, pour construire ses propres modèles.

La première voiture Ford qui y sera assemblée sera commercialisée en Europe à partir de 2023, avec l'objectif de produire 600.000 véhicules sur 6 ans.

Ford va aussi utiliser les batteries et des composants développés par VW pour son nouveau modèle électrique ID.3 devant être commercialisé en 2020 au prix de base de 30.000 euros.

En joignant leurs forces, les deux constructeurs espèrent économiser des milliards de dollars, leur alliance leur évitant d'effectuer des investissements déjà réalisés par l'un et inversement.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Baie de Ha Long, l'une des destinations de croisière les plus photographiées au monde Le magazine britannique Woman and Home a qualifié la baie de Ha Long de l'une des destinations de croisière mondiales les plus citées sur Instagram.