03/01/2020 14:55
Le secteur bancaire occupe une part écrasante dans la liste des "100 plus grandes entreprises publiques" publiée par Forbes Vietnam
>>Cent sociétés anonymes avec appel public à l’épargne honorées par Forbes Vietnam
>>Cinq Vietnamiens parmi les plus riches du monde, selon Forbes

Landmark 81 à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Forbes Vietnam/CVN

Forbes Vietnam a publié pour la première fois une liste des "100 plus grandes entreprises publiques" où l’on dénombre 65 représentants de la Bourse de Hô Chi Minh (HSX),  23 du marché des transactions boursières UPCoM réservé aux entreprises grand public non cotées, 7 de la Bourse de Hanoi (HNX), les autres étant des entreprises publiques non cotées.

Cette liste s’est basée sur 4 critères que sont revenus, bénéfices, actifs totaux et  capitalisation boursière selon la méthode de classement par liste Global 2000 (2000 les grandes entreprises du monde) par Forbes.

À la différence de la liste des "50 meilleures sociétés cotées" (sujets cotés sur HSX et HNX), cette liste englobe aussi les entreprises cotées sur UPCOM et celles non cotées.

Les entreprises vietnamiennes qui figurent dans le Global 2000 de Forbes telles que Vietcombank, BIDV, VietinBank et Vingroup se partagent les premières places. Le secteur bancaire représente une proportion écrasante avec 22 représentantes, dont 6 dans le top 10. Viennent ensuite les secteurs du pétrole et du gaz, de l'immobilier et du commerce de détail.

Dans la liste, Petrolimex est le champion en termes de revenus avec 8,35 milliards d'USD, tandis que Vietcombank est en tête des bénéfices après impôts avec 636 millions d'USD.

Avec 57 milliards d'USD, BIDV détient la première place en termes d'actifs totaux et Vingroup est leader en capitalisation avec environ 16,5 milliards d'USD.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.