16/02/2020 11:15
Les footballeuses vietnamiennes continuent de s’accrocher à leur rêve de se qualifier pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo, après avoir obtenu leur ticket pour le barrage intercontinental des éliminatoires.
>>Mise en vente mondiale des billets des JO de Tokyo en mai
>>Le Vietnam vise 20 billets pour les JO de Tokyo 2020

La joie des Vietnamiennes après le but de Ngân Thi Van Su contre le Myanmar, le 6 février 2020.
Photo : ST/CVN

Dans le cadre du troisième tour des éliminatoires de la zone Asie pour les Jeux olympiques (JO) de Tokyo, le Vietnam s’est classé dans le groupe A, aux côtés de la République de Corée, du Myanmar et de la République populaire démocratique de Corée (RPDC). Cependant, cette dernière s’est retirée de l’événement.

Le 6 février dernier, la sélection vietnamienne a battu le Myanmar (1-0) en République de Corée, une victoire décisive qui s’est jouée à un fil puisqu’elle a permis de remporter cette dernière phase des éliminatoires.

En effet, la République de Corée a terminé favorite en se classant première de la poule avec six points, suivie par le Vietnam (trois points). Avec deux défaites au compteur en autant de matchs, le Myanmar regardera la suite de la compétition à la télévision seulement. Selon le règlement de la Fédération internationale de football association (FIFA), les deux premières équipes du groupe A se qualifient pour le barrage intercontinental prévu en mars prochain, de même que les deux meilleures équipes du groupe B (l’Australie et la Chine). Ces quatre finalistes se disputeront ensuite deux places pour les JO de Tokyo 2020.

Une nouvelle prouesse en perspective

Bien que la présence du football féminin à ce stade soit déjà un exploit, les supporters croient dur comme fer que l’entraîneur Mai Duc Chung et ses joueuses pourront une nouvelle fois accomplir des miracles.

"L’écart de niveau des joueuses entre l’équipe nationale et les grandes équipes asiatiques demeure important. Cependant, nous comptons sur l’esprit combattif des Vietnamiennes, comme lors des 30es Jeux d’Asie du Sud-Est tenus fin 2019 aux Philippines", a déclaré l’entraîneur Mai Duc Chung.

Une nouvelle destinée historique attend la sélection nationale féminine. Si elle franchit la série des éliminatoires des JO, ce sera un autre record enregistré par Mai Duc Chung et ses poulaines. Du jamais vu dans l’histoire sportive nationale.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !