10/04/2021 11:25
Hà Thi Phuong et Truong Thi Lê Trinh sont entrées dans l’histoire du football vietnamien en devenant les deux premières femmes arbitres assistantes pour les matchs du Championnat national de première division.
>>Trois femmes pourraient intégrer le staff d'arbitrage de LS V.League 2
>>Deux Vietnamiennes pourraient intégrer le staff d'arbitrage de la Coupe du monde féminine 2023
>>FIFA : quatre arbitres vietnamiens s’adaptent aux normes d’Élite 2018
>>Football : des arbitres vietnamiens choisis pour l'AFC Cup

L’arbitre assistante Hà Thi Phuong.
Photo : CTV/CVN

C’est un vrai moment historique pour Hà Thi Phuong et Truong Thi Lê Trinh puisqu’elles sont devenues les premières femmes à officier lors d’un match du Championnat national de première division (V-League 1), après avoir réussi les tests pour devenir arbitres assistantes.

Elles ont participé mi-mars au cours pour arbitres de la V-League 1 aux côtés de leurs homologues masculins. Organisé par la Fédération vietnamienne de football, ce cours a réuni les meilleurs éléments du pays et a été composé de tests de condition physique et de séances éducatives et formatives destinées à aider les arbitres à renforcer leur préparation pour exercer au niveau élite.

Trajectoire des pionnières

"Deux femmes ont passé avec succès les tests de condition physique de la Confédération asiatique de football (AFC) et de la Fédération internationale de football association (FIFA) pour la saison 2021 de la V-League 1. Du jamais vu dans l’histoire du football vietnamien", a déclaré Trân Quôc Tuân, vice-président de la Fédération vietnamienne de football (VFF).

"Je suis convaincu qu’elles mèneront à bien leur tâche d’arbitre assistante au Championnat de première division. Ce dernier constituera l’environnement parfait pour qu’elles puissent devenir arbitres officiels durant la Coupe du monde féminine de la FIFA en 2023", a-t-il souligné.

------ 6 ------

Parmi les sept arbitres d'Élite
du Vietnam certifiés par la FIFA
(quatre arbitres principaux et trois assistants),
six sont des femmes.


---------------------------------------------------------------

Née en 1986 à Hai Phong (Nord), Hà Thi Phuong est une ancienne étudiante de l’Université de l’éducation physique et des sports de Bac Ninh. Étant l’une des rares arbitres assistantes d’Élite certifiées par la FIFA au Vietnam, elle a l’habitude de faire partie du staff d’arbitrage de nombreux tournois organisés par l’AFC.

Selon elle, la qualité nécessaire pour être une bonne arbitre n’est pas que physique. Il faut connaître les règles du jeu par cœur afin de les appliquer le mieux possible lors des matchs. Une arbitre doit également garder la tête froide et le cœur chaud pour résister aux pressions diverses, afin de prendre des décisions justes et équitables quelles que soient les circonstances. La clef du succès de Hà Thi Phuong est le bon déplacement. Ce dernier lui permet d’avoir le meilleur angle de vue afin de donner la décision la plus pertinente possible.

Lê Trinh est l’arbitre assistante la plus expérimentée du Vietnam.
Photo : ST/CVN
Comme Hà Thi Phuong, Truong Thi Lê Trinh fait partie des rares arbitres assistantes d’Elite certifiées par la FIFA au Vietnam. Cette femme de 37 ans est la plus expérimentée du Vietnam, ayant intégré le staff d’arbitrage des éditions 2016 et 2018 de la Coupe du monde féminine des moins de 17 ans et des Championnats d’Asie 2014 et 2018, sans compter beaucoup de tournois féminins en Asie.

"La plupart des arbitres femmes veulent officier dans la ligue masculine pour montrer leur talent. Je veux profiter de cette occasion pour prouver que les femmes peuvent faire le travail jusque-là réservé aux hommes", a confié Truong Thi Lê Trinh.

Ancienne gardienne de but du club Long An et de la sélection nationale du Vietnam, Truong Thi Lê Trinh a pris sa retraite prématurément en raison d’une grave blessure. Mais voulant continuer de travailler dans ce milieu du football qu’elle connaît si bien, elle a suivi des études à l’Université d’éducation physique et des sports de Hô Chi Minh-Ville, pour commencer une nouvelle carrière dans l’arbitrage du football professionnel.

Plus tôt cette année, Lê Trinh et un autre arbitre, Bùi Thu Trang, ont été sélectionnés dans la liste préliminaire de la Coupe du Monde féminine 2023. La liste comprend 750 arbitres officiels et assistants. Ces derniers devront passer plusieurs tests avant que la FIFA ne sélectionne les 56 arbitres finaux et les 100 assistants.

Des capacités égales aux hommes

La capacité physique supérieure des arbitres masculins sert souvent de justificatif pour discriminer les femmes. Il est vrai que les matchs des hommes se déroulent souvent à un rythme beaucoup plus rapide que ceux des femmes. Mais cela ne veut pas dire que les femmes ne peuvent pas se hausser au niveau des hommes.

Le gouvernement l’a bien compris, lui qui promeut l’égalité des chances quel que soit le genre. "Le Département général de l’éducation physique et des sports créé les conditions optimales pour que les femmes puissent arbitrer des tournois masculins professionnels", s’est réjouie Lê Trinh.

La VFF partage ce point de vue. "Au fil du temps, la condition physique des femmes voulant devenir arbitre s’améliorera jusqu’à atteindre un niveau de performance aussi élevé que celui de leurs homologues masculins", a conclu Duong Van Hiên, chef du Comité d’arbitrage de la VFF.

Pour l’heure, Lê Trinh se prépare de manière extrêmement professionnelle, et accorde beaucoup d’attention à son état de forme et à sa santé en espérant que ses succès encourageront beaucoup de filles à s’engager dans l’arbitrage.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.