15/05/2016 07:28
Dans la capitale, deux enceintes sportives font particulièrement vibrer les supporters lors des matchs de football : Hàng Dây et My Dinh. Divisées entre le championnat national (V-League) et les rencontres de la sélection nationale, elles se partagent la vedette à tour de rôle.
>>Le football vietnamien semble avoir trouvé sa voie
>>Rencontre avec les deux «Ballons d’Or du Vietnam 2015»
>>Coopération entre VPF et Sportradar au profit de la V-league

Le stade Hàng Dây a la particularité d’accueillir les matchs à domicile de deux équipes : Hanoi T & T (V-League 1) et Viettel FC (V-League 2).

On n’a pas le même stade, mais on a la même passion. Au premier regard, tout semble opposer les supporters à Hàng Dây et My Dinh : la compétition, la fréquence des matchs, les infrastructures, les dix kilomètres qui les séparent, mais surtout le nombre de sièges. D’un côté, l’on en compte 22.000, et de l’autre, 40.000 pour les matchs internationaux. Et pourtant, on note plusieurs similitudes : 22 joueurs s’affrontent pendant 90 minutes avec un ballon en cuir, encadrés par une piste d’athlétisme.

Il a des allures de stade abandonné avec ses sièges en fin de vie et sa pelouse en mauvais état. Et pourtant, les supporters du Hanoi T & T (V-League 1) et du Viettel FC (V-League 2) considèrent l’endroit comme leur deuxième maison. Souvent dans l’ombre, l’enceinte de Hàng Dây se situe en plein centre-ville et se transforme à de nombreuses reprises en un théâtre de soirées mémorables, réservant aussi son lot de surprises aux spectateurs.

Le dernier exemple en date remonte au 6 mars dernier. Le Hanoi T & T accueillait son rival dans le stade Hàng Dây à l’occasion de la troisième journée de V-League 1 pour un match ô combien important de ce début de saison. Un duel qui a scindé la capitale vietnamienne en deux camps pour le dernier derby de Hanoi en championnat, lequel s’est finalement terminé sur un score de parité. Le 10 avril dernier, le Hanoi FC a officiellement changé de nom pour devenir le Saigon FC. L’équipe s’est délocalisée à Hô Chi Minh-Ville, et l’ancien club de la capitale joue ses matchs à domicile dans l’enceinte de Thông Nhât.

Les matchs de la sélection vietnamienne attirent à chaque fois un grand nombre de supporters.

Quelques jours plus tard, le 24 mars dernier, à l’occasion du match Vietnam - Chine Taipei, 18.000 passionnés du ballon rond se sont réunis au stade national My Dinh. Dans ce match du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde de la zone Asie, les supporters ont eu le droit à des fumigènes, des vuvuzelas, mais surtout à quatre buts vietnamiens exceptionnels. Un succès 4-1 rendu possible grâce au duo d’attaquants Lê Công Vinh/Nguyên Van Toàn, tous deux auteurs d’un doublé.

La recette parfaite pour le stade My Dinh

Avant ce match à sens unique, mon conducteur mettait une mi-temps pour me déposer au stade national My Dinh depuis le centre-ville de Hanoi. Les billets étaient vendus dans une agitation équivalente à une célèbre boulangerie de l’arrondissement de Hai Bà Trung. Le précieux sésame était vendu 50.000 dôngs, soit la modique somme de 2 euros. Je prenais ensuite la direction du stade pour espérer voir une avalanche de buts dans un match que tout le monde espérait complet.

L’ambiance est souvent électrique lors des matchs de la sélection vietnamienne au stade national My Dinh.

Aux abords de l’enceinte, les bandeaux aux couleurs du Vietnam se vendaient évidemment comme des petits pains. Les supporters les portaient comme une couronne. L’atmosphère pesante d’avant-match n’était pas entièrement due aux 90% d’humidité, mais à la forte présence policière derrière ces billetteries ambulantes. Pendant l’entrée des joueurs, le drapeau vietnamien était brandi avec fierté sur un voile dans un virage. Le match pouvait alors commencer.

Au coup de sifflet final, la sortie du stade se faisait sans encombre. Il faut dire que dans le vieux quartier de Hanoi, les motos sont bien plus nombreuses que les supporters !

La fin d’une soirée réussie grâce à une recette parfaite. Pas surprenant puisque tous les ingrédients étaient réunis pour faire la fête. La suite, vous la connaissez… Victoire 4-1 du Vietnam dans ce 2e tour des éliminatoires de la Coupe du Monde de la zone Asie. La communion entre le public et les joueurs à la fin du match était incontestablement une belle image.

Texte et photos : Jordan Curé-Heaton/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.