07/07/2021 16:46
L'international marocain Achraf Hakimi, latéral polyvalent de l'Inter Milan, a signé au Paris SG jusqu'en 2026, a annoncé le club parisien, qui s'attache l'un des joueurs les plus convoités du mercato d'été pour un montant estimé par la presse à environ 60 millions d'euros.
>>Mercato sans vague en Europe, en attendant Cavani
>>Euro : Donnarumma, la finale de Londres avant le transfert à Paris

Le défenseur marocain de l'Inter Milan, Achraf Hakimi (gauche), déborde son homologue de Spezia, Christian Dell'Orco, lors de leur match de Série A, le 21 avril au stade Alberto-Picco à La Spezia.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le prometteur latéral ou ailier droit (22 ans), formé au Real Madrid, a été sacré champion d'Italie en mai avec l'Inter avant de rejoindre le PSG, qui frappe un joli coup sur le marché des transferts en attendant les éventuels recrutements du défenseur Sergio Ramos ou du gardien Gianluigi Donnarumma.

Hakimi a explosé au plus haut niveau ces dernières saisons au Borussia Dortmund puis à l'Inter Milan, où il a été sacré champion d'Italie en mai, brillant par ses qualités de centre et de contre-attaquant.

"Le latéral droit marocain de 22 ans, qui possède également la nationalité espagnole, a signé un contrat de cinq ans et est lié au club jusqu'au 30 juin 2026", a écrit le PSG dans un communiqué.

L'international marocain (31 sélections, 2 buts), transfert phare de l'été dernier à l'Inter (40 millions d'euros), vient renforcer l'arrière-garde de l'équipe parisienne où l'Italien Alessandro Florenzi n'a pas su s'imposer.

Flèche en contre 

À l'Inter Milan, Hakimi a mis quelques mois pour trouver ses marques dans une équipe moins offensive que Dortmund où il avait été prêté par le Real Madrid entre 2018 et 2020. Le Real l'avait recruté à l'âge de 16 ans pour ses équipes de jeunes.

Mais l'Inter a rapidement pu compter à son tour sur ses accélérations dévastatrices à droite et sur sa qualité de centre. Il est une redoutable flèche en contre et a marqué 7 buts et offert 8 passes décisives en Serie A.

Le défenseur marocain de l'Inter Milan, Achraf Hakimi, marque contre Crotone, lors de leur match de Série A, le 1er mai à Crotone.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 22 ans, Hakimi a tout pour devenir l'un des meilleurs d'Europe à ce poste de piston droit. Malgré son jeune âge, il dispose déjà d'un bon bagage en C1 avec 20 matches disputés (dont 18 comme titulaire). Il avait notamment disputé les huitièmes de finale aller contre le PSG (2-1, 0-2) avec le Borussia lors de la saison 2019/20.

La vente d'Achraf Hakimi répond principalement à l'exigence du propriétaire de l'Inter, le groupe chinois Suning, de réduire le train de vie du club, durement touché par la crise du coronavirus.

Joueurs en fin de contrat 

Ce redimensionnement économique - baisse de la masse salariale et plus-values sont les objectifs du mercato estival - a notamment entraîné le départ de l'entraîneur Antonio Conte, remplacé sur le banc par Simone Inzaghi.

Selon la presse italienne, l'Inter pourrait obtenir quelque 60 à 70 millions d'euros (bonus compris) pour la vente de l'Hispano-marocain, natif de Madrid.

Ce transfert payant intervient alors que Paris s'active par ailleurs sur plusieurs dossiers de joueurs en fin de contrat: après le recrutement du milieu néerlandais Georginio Wijnaldum, le PSG semble intéressé par l'expérimenté défenseur espagnol Sergio Ramos, libre depuis son départ du Real Madrid, ainsi que par le gardien de la sélection italienne Gianluigi Donnarumma.

S'il se concrétise, cet impressionnant recrutement pourrait donner des arguments au club pour tenter de retenir sa superstar Kylian Mbappé, qui n'a toujours pas prolongé son contrat s'achevant en 2022 et paraît vouloir obtenir des garanties concernant la compétitivité de l'effectif parisien.

"La signature d'un joueur de (Hakimi) montre le niveau de nos ambitions - nous continuons de construire quelque chose de spécial", a déclaré le président parisien Nasser Al-Khelaïfi, cité dans le communiqué du club.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.