02/01/2020 18:57
L'âge n'a pas de prise sur l'Espagnol Andres Iniesta, qui a ajouté une ligne à son palmarès déjà bien garni, en remportant à 35 ans la Coupe de l'Empereur mercredi 1er janvier avec son club japonais du Vissel Kobe.
>>L'Espagne ne trouve pas la clé du coffre suisse
>>Transfert: l'astre Iniesta se couche au Barça et se lève au Japon

Andres Iniesta soulève la Coupe de l'Empereur entouré de ses partenaires du Vissel Kobe après leur victoire en finale sur les Kashima Antlers le 1er janvier 2020 à Tokyo.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'équipe, qui compte d'autres vieilles stars européennes comme l'Espagnol David Villa ou l'Allemand Lukas Podolski, s'est imposée 2 à 0 en finale contre les Kashima Antler's pour s'offrir le premier trophée de son histoire.

C'est en revanche loin d'être le premier pour Iniesta, champion du monde (2010) et double champion d'Europe (2008, 2012) avec la sélection espagnole, mais aussi vainqueur de 32 trophées avec Barcelone dont 9 titres de champion d'Espagne et 4 Ligues des champions.

Ce match était le dernier de la carrière de David Villa, buteur le plus prolifique de la sélection espagnole (59 buts en 98 sélections). À 38 ans, l'attaquant espagnol va maintenant investir dans une nouvelle franchise américaine, le Queensboro FC, à New York.

La rencontre était la première compétition officielle organisée au tout nouveau stade olympique de Tokyo qui accueillera les cérémonies d'ouverture et de clôture des JO cet été, ainsi que les épreuves d'athlétisme et quelques matches de football.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Le Grand Prix de F1 pour aider le développement du tourisme sportif au Vietnam L'administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV) et le Vietnam Grand Prix Corporation (VGPC) ont signé le 21 février un accord de coopération sur la promotion du tourisme du pays en association avec le Grand Prix de Formule One (F1).