12/03/2020 22:57
Le Premier ministre a décidé de créer un Comité national de direction de l’organisation des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31) et des 11es Jeux sportifs d'Asie du Sud-Est pour handicapés (ASEAN Para Games 11), prévus en 2021 au Vietnam.

>>Le Vietnam termine 2e aux SEA Games 30
>>Les espoirs vietnamiens aux 30es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est

Des supporters fêtent la victoire de l'équipe de football vietnamienne aux SEA Games 30 aux Philippines. 
Photo : VNA/CVN


Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam assume le poste de président du Comité national de direction de l’organisation des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31) et des 11es Jeux sportifs d'Asie du Sud-Est pour handicapés (ASEAN Para Games 11). Les vice-présidents sont le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên, également président du Comité olympique national ; et le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung.

Le Comité assistera le Premier ministre dans la direction et la coordination du travail des ministères, organes compétents et localités concernées dans la préparation et l’organisation de ces deux événements sportifs régionaux. Il prendra des décisions sur l’envergure, les dates et les autres endroits que Hanoï où auront lieu des événements dans le cadre des SEA Games 31 et des ASEAN Para Games 11...

Le Comité sera dissous après avoir rempli ses missions.

Les Jeux d'Asie du Sud-Est (en anglais, Southeast Asian Games ou SEA Games) sont une compétition multisports organisée tous les deux ans dans la région. Les ASEAN ParaGames ou Jeux sportifs d'Asie du Sud-Est pour handicapés sont une compétition handisport réunissant des athlètes régionaux tous les deux ans. Ils ont lieu dans le même pays organisateur que les SEA Games. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Une Le district montagneux de Huong Hoa, province de Quang Tri, au Centre, s’attèle à un projet de taille : devenir une terre de floriculture et attirer les touristes. Créer une "mini Dà Lat" en somme, un surnom dont on l’affuble déjà !