15/04/2021 10:15
La signature du Partenariat régional économique global (RCEP) dans un environnement de défis est un message très puissant, a estimé Jonathan D. Ostry, directeur régional par intérim du FMI pour l'Asie et le Pacifique, lors d’un point presse tenu le 13 avril.
>>Le FMI appelle l'Europe à un nouvel effort budgétaire pour surmonter la crise
>>La signature du RCEP va aider à la reprise post-coronavirus

Un cargo au large de Singapour.
Photo : Reuters/VNA/CVN

Le directeur régional par intérim du FMI pour l'Asie et le Pacifique, Jonathan D. Ostry, a souligné que le commerce était un moteur majeur de la croissance et de la réduction de la pauvreté en Asie durant ces dernières décennies, tout en affirmant qu'en dépit des tensions commerciales mondiales, l'Asie s'efforçait toujours de promouvoir la libéralisation du commerce régional.

Jonathan D. Ostry a déclaré que le Partenariat économique régional global (RCEP) - qui réunit dix membres de l'ASEAN et la Chine, le Japon, la République de Corée, l'Australie et la Nouvelle-Zélande - regroupe pour la première fois de nombreux pays dans un accord régional commun. D'après lui, cet accord pourrait donner un nouvel élan au commerce en Asie-Pacifique.

Selon le FMI, la région Asie-Pacifique devrait croître de 7,6% en 2021 et de 5,4% en 2022, grâce à la reprise des pays.

Jonathan D. Ostry a également suggéré que la question de dette des entreprises, en particulier des PME, devrait être résolu en passant du soutien aux paiements en espèces durant la pandémie de COVID-19 au soutien de la solvabilité, outre la réduction de restrictions commerciales et de tensions commerciales et technologiques,

Il a également demandé aux pays de la région de poursuivre leurs efforts pour mettre en œuvre l’agenda, tout en soulignant l'importance d'accroître les investissements dans le secteur vert technologies pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.