01/06/2021 18:32

La Malaisie a imposé mardi 1er juin un confinement strict à sa population face à une hausse importante des cas de coronavirus au moment où plusieurs autres pays d'Asie du Sud-Est voient aussi une flambée de l'épidémie sous l'effet de nouveaux variants. La région avait été moins affectée que d'autres par les premières vagues de la pandémie, et certains pays y avaient presque échappé après avoir rapidement fermé leurs frontières et imposé des restrictions. Mais plusieurs pays d'Asie du Sud-Est, de la Thaïlande au Vietnam, ont vu le nombre de cas s'envoler ces dernières semaines, alors que leurs campagnes de vaccination démarrent lentement. La Malaisie est l'un des pays les plus affectés par la nouvelle vague de COVID-19 avec près de 2.800 morts depuis le début de la pandémie, dont 40% sur le seul mois de mai, dans ce pays de 32 millions d'habitants. 570.000 cas d'infections ont été enregistrés au total, avec une série de records de nouveaux cas journaliers battus ces derniers jours. La hausse est attribuée aux nouveaux variants ainsi qu'aux rassemblements pendant le ramadan et l'Aïd-el-fitr qui marque la fin du mois de jeûne. Les autorités malaisiennes ont mis en place mardi un "confinement total" de deux semaines. Seul les commerces essentiels peuvent rester ouverts, la plupart des écoles ont fermé et les sorties sont strictement limitées. Les voyages à l'intérieur du pays étaient déjà interdits depuis plusieurs mois.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

Cinq Parcs nationaux du Vietnam Le Vietnam n'est pas seulement célèbre pour ses plages classées parmi les plus belles destinations insulaires du monde, son réseau de Parcs nationaux impressionne aussi fortement de nombreux visiteurs.