05/09/2018 23:37
Ces derniers jours, les hôpitaux pédiatriques de Hô Chi Minh-Ville ont enregistré l’arrivée de dizaines d'enfants hospitalisés pour cas de rougeole. Les médecins ont déjà averti que la rougeole était contagieuse en cas de vaccination défaillante.
>>Des vaccins made in Vietnam contre la rougeole et la rubéole
>>Printemps : recrudescence de plusieurs maladies infantiles
>>Recrudescence des maladies diarrhéiques et respiratoires infantiles
>>Plus de 12 millions d'enfants vaccinés contre la rougeole et la rubéole

De nombreux cas de rougeole ont été détectés récemment à Hô Chi Minh-Ville.

En moins d’une semaine, l’Hôpital pédiatrique numéro 1 a dû soigner trois enfants atteints de rougeole. Le médecin Truong Huu Khanh, responsable en chef des maladies infectieuses au sein de cet hôpital, a déclaré que les trois cas étaient des nourrissons avec l'un d'entre eux dans un état grave. 

Toujours selon ce médecin, il y a plusieurs semaines, son établissement a également reçu quelques malades atteints de rougeole. La plupart des enfants hospitalisés avaient les symptômes suivants: forte fièvre, toux, éruption cutanée, pneumonie, parmi lesquels un cas assez grave. En particulier, on a compté des cas où les enfants n’avaient pas bénéficié de vaccin antirougeoleux.

En général, à cet âge, il est difficile pour leurs parents de détecter les symptômes de la rougeole. Par ailleurs, les enfants atteints de rougeole peuvent avoir été infectés par leurs parents ignorant qu’eux-mêmes portaient le virus.

En août dernier, dans le cadre des activités de contrôle des éruptions cutanées à Hô Chi Minh-Ville, l’Hôpital pédiatrique numéro 2 avait aussi détecté 25 cas d'éruptions cutanées, proches des cas de rougeole. Il avait constaté que le virus provenait de provinces et villes du Sud. Parmi ceux-ci, 15 cas avaient été testés positifs à la rougeole dont sept non vaccinés, et un vacciné mais insuffisamment.

Prévention et lutte contre la rougeole

Selon les rapports du Centre de médecine préventive de Hô Chi Minh-Ville, depuis janvier, la ville a enregistré 5 cas de rougeole. Cependant, la bonne nouvelle est que ces cas n’ont absolument aucun lien épidémiologique. Cette maladie progresse dans de nombreux pays, dont au Vietnam où les provinces du Nord sont de plus en plus touchées.

Face aux risques, le Service municipal de la santé a dirigé de manière drastique la mise en œuvre d'activités de lutte dans les hôpitaux et au sein de la communauté. En particulier, il a demandé aux hôpitaux de procéder au dépistage et à l’isolement immédiat des cas suspectés de rougeole. Il est impératif aussi d’intensifier les activités de sensibilisation dans les établissements d'examen et de traitement médicaux afin de détecter rapidement les cas suspects afin de les isoler et de les traiter rapidement, en portant attention aux enfants atteints de maladies chroniques.

En ce qui concerne la prévention, le Service municipal de la santé exige que le Centre de médecine préventive et ses unités renforcent les programmes de propagande. Il faut accélérer également la mise en œuvre des vaccinations ainsi que faire des statistiques sur les personnes qui n’ont pas été vaccinées, puis de combler cette lacune afin d’assurer une couverture parfaite sur tout le territoire national.
 
Texte et Photo : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.