19/04/2020 14:42
Fitpro est une application mobile vietnamienne qui propose des programmes de nutrition personnalisée. Ainsi formaté pour une remise en forme optimale, l’utilisateur peut suivre l’évolution de ses progrès. Que demander de mieux?
>>COVID-19: envolée des modèles de soins de santé à distance
>>Lancement officiel de l'application "Santé en ligne" de Hô Chi Minh-Ville

Dào Hà My (droite), fondatrice de Fitpro, lors d'une table ronde sur les start-up.

''Je suis un programme de remise en forme'', ''Je fais du sport'', ''Je commence un régime''… En général, il suffit qu’une nouvelle année s’annonce pour qu’une litanie de bonnes résolutions en accompagne l’arrivée.

Le problème, c’est qu’une fois l’euphorie des débuts passée, la motivation fond comme neige au printemps. Il faut dire que bien souvent, les efforts consentis ne paient pas tout de suite et que si les progrès sont réels, ils ne sont pas forcément spectaculaires ou tout simplement visibles à l’œil nu.

''Ah, si au moins, je pouvais avoir des données chiffrées!'', doivent se dire certains, frustrés de n’avoir pas encore retrouvé le corps de rêve que leur promettait pourtant la diète à laquelle ils se sont livres de si bonne grâce…

Eh bien qu’ils se rassurent, ces adeptes de la remise en forme (fitness, dit-on en patois globalisé), les nouvelles technologies sont là pour les rassurer : santé, connectivité! La preuve? L’application Fitpro, qui vous suit et qui surtout, suit vos progrès, pas à pas…

Cette application - de conception vietnamienne s’il vous plaît - est à mettre à l’actif d’une certaine Dào Hà My. Tout a commencé en mars 2019, par une discussion ''entre copines''…  

''Oui, j’avais une copine qui se plaignait tout le temps d’être trop rondouillarde, de ne pas pouvoir trouver l’âme sœur… Je lui ai conseillé de faire de la gymnastique, de suivre un régime… Des choses classiques, quoi! Mais comme elle ne savait pas trop par où commencer, elle m’a demandé de la guider dans ses choix, et c’est comme ça que tout a commencé…'', raconte Dào Hà My.

Simple et pratique, l’application peut être téléchargée depuis Internet. Une fois cette étape franchie, l’utilisateur ou l’utilisatrice est intégrée à une communauté active.

''C’est une application qui propose différents protocoles de remise en forme, aussi bien sur le plan sportif que sur le plan alimentaire. L’idée, c’est de partager au maximum'', précise-t-elle.    

Yoga, gymnastique, arts martiaux, course à pied... Il y en a pour tous les goûts, tous les besoins et surtout tous les niveaux… À chacun, ensuite, de choisir ce qui lui convient le mieux. Mais l’utilisateur de Fitpro peut aussi trouver des partenaires et des entraîneurs expérimentés, ainsi que les salles de sport et les spas proches de chez lui. Mieux encore, l’application propose des ateliers de formation pour celles et ceux qui se sentiraient naitre une vocation et voudraient devenir professionnels.

Lancée en en décembre 2019 avec seulement une centaine d’utilisateurs, l’application Fitpro est aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures qui soient.

Force est de constater qu’elle a en tout cas donné ou redonné à beaucoup le goût de l’effort et de la transpiration. Témoin Pham Song Huong, une trentenaire : ''C’est un collègue qui m’a montré tout ça'', nous dit-elle. ''Moi, je travaille dans un bureau, alors les salles de sport… Au début, j’ai téléchargé l’application juste par curiosité. Mais je me suis vite aperçu que ça pouvait m’être utile, et regardez : maintenant, je pratique régulièrement le yoga!''.

D’après les statistiques de Fitpro, l’envie de pratiquer une discipline sportive se manifeste chez un Vietnamien sur deux (54%), mais seuls 21% de cette - vertueuse - moitié-là franchit le pas.

Et vous, qu’allez-vous faire? Sans compter que Fitpro propose même des pratiques à domicile, forcément idéales en ces temps de quasi-confinement!...
 
Texte et photo : VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).