22/08/2017 17:55
Un lot d'omelettes surgelées allemandes comportant des traces de fipronil a été retiré du circuit commercial à Milan, a indiqué un responsable régional, tandis que des contaminations ont été décelées au sein de deux entreprises italiennes.
>>Fipronil : des gâteaux frangipane dans la liste des produits contaminés
>>Œufs contaminés : l'UE veut réunir les pays touchés, dont la liste s'allonge

Sur le 114 échantillons analysés en Italie, deux se sont révélés positifs au fipronil dont l'utilisation est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne. Photo : AFP/VNA/CVN

Les omelettes proviennent du groupe allemand Kagerr et ont été distribués par un autre groupe en Italie, a indiqué lundi soir 21 août à la presse italienne un responsable de la région Lombardie.

Il a précisé que 127 échantillons de ce lot contaminé ont été retirés du marché, mais que 117 ont déjà été vendus à des consommateurs.

Le ministère italien de la Santé a annoncé lundi 21 août de son côté que deux échantillons sur 114 analysés depuis une semaine à la recherche de traces de fipronil s'étaient révélés positifs.

Les échantillons révélés positifs provenaient d'un atelier artisanal de pâtes à l'oeuf situé dans la province de Rome et d'un centre d'emballages d'oeufs pour la grande distribution situé à Ancône, sur la côte adriatique, a révélé un responsable du ministre de la santé à l'agence italienne Agi.

Les oeufs testés à Ancône sont avec certitude d'origine italienne, a-t-il précisé. L'origine du lieu de production des oeufs utilisés dans l'atelier de pâtes est en cours de vérification.

Àla date de lundi 21 août, 114 échantillons ont été analysés selon le ministère italien de la Santé, dont deux se sont révélés positifs au fipronil, un insecticide courant utilisé pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens mais dont l'utilisation est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne.

Sa présence a été détectée dans des centaines de milliers d'oeufs en Belgique, aux Pays-bas, en Allemagne et en France.

La Coldiretti, principal syndicat d'agriculteurs, a immédiatement réagi en demandant au gouvernement de publier la liste des produits concernés et la destination finale des produits importés de l'étranger, afin d'éviter un alarmisme nuisible aux entreprises et aux consommateurs.

Selon la Coldiretti, l'Italie, dont les habitants consomment en moyenne 215 oeufs par an et par personne, a importé 610.000 kg d'oeufs des Pays-Bas de janvier à mai, ainsi que 648.000 kg de produits dérivés pour l'industrie agro-alimentaire.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Les voyagistes anticipent une forte hausse des commandes au Têt Les voyagistes basés à Hanoi tablent sur une croissance de 30% du nombre de touristes durant les fêtes de fin d’année, les gens profitant de 4 jours fériés au Nouvel An occidental et 9 autres au Nouvel An lunaire pour prendre leurs vacances.