29/11/2019 23:26
Les start-up fintech vietnamiennes rattrapent rapidement leurs rivaux singapouriens en attirant des fonds de capital-risque en Asie du Sud-Est, selon le journal Nikkei Asian Review, basé au Japon.
>>Promouvoir l'écosystème Fintech, s’orienter vers un pôle financier international
>>Le projet Fintech de Vietnam Silicon Valley
>>La fintech, un secteur en plein essor


La part du Vietnam dans les financements régionaux de capital-risque consacrés aux Fintech a grimpé de 0,4% en 2018 à 36% au cours des neuf premiers mois 2019, a annoncé le journal économique dans un article publié le 27 novembre. Singapour a attiré une part de 51%, contre 53% l’an dernier.

"Au Vietnam, le principal domaine est le paiement. Pour le moment, je pense que ce qui retient beaucoup de poids dans les économies en développement sera des domaines basés sur les consommateurs", a déclaré Wong Wanyi, responsable de FinTech chez PwC Singapour, cité par le Nikkei Asian Review.

PwC Singapour est également co-auteur d'un rapport sur les sociétés Fintech en Asie du Sud-Est, réalisé conjointement avec la banque United Overseas Bank (UOB) et l’Association Fintech de Singapour.

Avec une vitesse de croissance annuelle à deux chiffres, les paiements numériques devraient devenir le mode de paiement de choix pour près de la moitié de toutes les transactions d'ici 2025, dépassant la barre des 1.000 milliards de dollars dans les temps à venir, a déclaré le journal.

Après avoir attiré à peine 35 millions dollars de fonds de capital-risque en 2014, les Fintech en Asie du Sud-Est ont connu un boom des investissements au cours des cinq dernières années, atteignant 679 millions de dollars l'année dernière. Les fonds de capital-risque dans les Fintech dans la région ont atteint 1,14 milliard de dollars en 2019.

Singapour reste dominant dans la région dans ce domaine. Le pays abrite actuellement 45% des entreprises Fintech en Asie du Sud-Est.

Le fournisseur vietnamien de solutions de paiement électronique VNPay s'est imposé dans le domaine de la technologie financière régionale en termes de capacité à mobiliser des capitaux, avec 300 millions de dollars de fonds de capital-risque cette année.

Le fournisseur d’assurances Singapore Life est arrivé en deuxième avec 110,3 millions dollars, suivi par le Vietnamien MOMO Pay avec 100 millions dollars. Les dix Fintech les plus financées se trouvent à Singapour, au Vietnam ou en Indonésie.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Parc national de Nui Chua développe l’écotourisme durable Pour promouvoir la valeur des ressources de la biodiversité et des paysages naturels, le Parc national de Nui Chua (province de Ninh Thuân) organisent divers types d'écotourisme dans le cadre du développement de l'écotourisme, selon Trân Van Tiêp, directeur adjoint du comité de gestion du Parc.