13/05/2020 10:42
Plusieurs maisons de couture de premier plan, telles Tory Burch, Thom Browne, Proenza Schouler ou Dries Van Noten, se sont engagées à présenter désormais des vêtements de saison dans leurs collections et renoncer ainsi au décalage traditionnel de six mois.
>>De Tory Burch à Namilia, mille et une versions de la féminité
>>Fashion week: plus coloré et audacieux, le vestiaire de l'homme s'émancipe
>>Les Américains Rodarte et Proenza Schouler au diapason de la haute couture

La créatrice américaine Tory Burch.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'engagement, formalisé dans une lettre ouverte publiée mardi 12 mai, vise à adopter une démarche plus respectueuse de l'environnement mais aussi alignée avec les besoins des clients. "L'environnement actuel, bien que difficile, est l'occasion d'un changement fondamental et bienvenu", ont indiqué les auteurs de la lettre.

Historiquement, le décalage de six mois entre la présentation d'une collection et la saison considérée était lié aux délais de fabrication. Le concept a déjà été bousculé ces dernières années, principalement avec l'arrivée du phénomène "See now buy now" (voir et acheter), qui consiste, pour les designers qui l'ont adopté, à mettre en vente les vêtements directement après le défilé.

Ce mode de présentation a été décliné par Burberry, Tommy Hilfiger ou Ralph Lauren, entre autres. Dans cette lettre ouverte, les signataires se sont engagés à réduire leurs stocks ainsi que les quantités de matières non utilisées, pour réduire leur impact sur l'environnement. Une réflexion est aussi en cours pour revoir le fonctionnement et l'organisation des défilés.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Grotte de Thiên Hà, la beauté cachée de Ninh Binh La province septentrionale de Ninh Binh compte de nombreuses destinations attrayantes, dont la grotte de Thiên Hà. Elle est devenue la nouvelle attraction touristique du complexe paysager de Tràng An.