28/08/2018 19:23
À long terme, les tensions commerciales sino-américaines pourraient donc avoir des répercussions négatives sur les exportations vietnamiennes.
>>Tensions commerciales sino-américaines: la maroquinerie du Vietnam sera-t-elle affectée?
>>Guerre commerciale Chine - États-Unis: le Vietnam souffrira si la crise dure

L'économie vietnamienne dépendant fortement des exportations.
Photo: Vu Sinh/VNA/CVN

En tant qu’économies dépendant beaucoup des activités d’exportation, le Vietnam, les Philippines et l’Indonésie seraient les pays d’Asie du Sud-Est les plus touchés en cas d’escalade des tensions commerciales sino-américaines.  C’est ce qu’a estimé l’Asian Nikkei Review en citant une récente étude du Financial Times sur la situation économique de la Chine et de l’Asie du Sud-Est.

Depuis juillet, les États-Unis ont imposé des droits de douane sur des marchandises représentant 34 milliards d'importations en provenance de Chine; et un volume de marchandises pesant 16 milliards de dollars sera taxé à partir du 23 août prochain. La Chine a riposté par une mesure de réciprocité. Cependant, il semble qu’il s’agisse seulement des premières salves d’une guerre commerciale entre les deux puissances mondiales.

En effet, la partie américaine menace de nouvelles taxes 200 milliards de dollars de produits chinois dès septembre. Fin juillet, le Président américain Donald Trump s’est dit prêt à imposer des droits de douane sur 500 milliards de dollars supplémentaires de marchandises importées de Chine par les États-Unis.

La Chine, quant à elle, a rapidement réagi, avertissant de "représailles" en cas de nouveaux droits de douanes américains. Clairement, les risques d'une guerre commerciale se matérialisent. Et c’est toute l’économie mondiale qui tremble.

Bien que l’économie vietnamienne soit dynamique et ait connu une croissance de plus de 7% au 2e trimestre de cette année, c’est aussi une économie dépendant fortement des exportations. Les exportations nationales de marchandises de toutes catégories ont quadruplé pendant la période 2008 – 2017. Le Vietnam est aussi en tête au sein de l’ASEAN en termes de fourniture de marchandises aux États-Unis. Et au cours de la dernière décennie, les États-Unis ont toujours été au premier rang des importateurs de marchandises du Vietnam.

À long terme, les tensions commerciales sino-américaines pourraient donc avoir des répercussions négatives sur les exportations vietnamiennes. Cette confrontation risque aussi d’aggraver le déficit commercial entre le Vietnam et la Chine dans le contexte où la 2e puissance mondiale devra trouver de nouveaux débouchés pour ses produits. À quoi s’ajoute un risque d’augmentation des procès commerciaux ainsi que des barrières au commerce de la part de la partie américaine.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.