18/12/2019 14:25

>>Mali : 20 morts dans une attaque contre un village du Centre
>>Mali : une dizaine de morts dans l'attaque contre un village dans le Centre du pays

Le Comité de pilotage de l'appui budgétaire de la Commission européenne vient d'approuver le déblocage de 59,3 millions d'euros au titre de ses deux programmes d'appui budgétaire au Mali, a annoncé mardi 17 décembre  la délégation de l'Union européenne (UE) au Mali via un communiqué. Le programme d'appui à la consolidation de l'État et le contrat de réforme sectorielle des secteurs sécurité alimentaire, nutritionnelle et agricole sont les bénéficiaires de ce financement. Il s'agit de programmes qui ont comme objectifs principaux l'éradication de la pauvreté par la consolidation durable de la situation sécuritaire, l'amélioration de la transparence et de l'équité dans la gouvernance nationale comme locale, l'augmentation de la mobilisation des ressources internes, le développement d'offres d'emploi décent et de formations offertes aux jeunes, y compris aux migrants, et le renforcement de la résilience des populations vulnérables afin de faire face à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle de façon durable, précise le texte. Selon le communiqué, le montant débloqué "représente 89% de l'enveloppe totale disponible pour l'année 2019". Par cet appui, "l'Union européenne souhaite saluer l'engagement du gouvernement dans ses efforts de réforme relatifs à la gestion des finances publiques, au maintien de la stabilité du cadre macroéconomique, à la transparence budgétaire et à la mise en œuvre du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable", affirme la délégation de l'UE dans le texte.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Les destinations touristiques les plus visitéees pendant le Têt 2020 Pendant les vacances du Têt 2020, le complexe touristique Ngu Hành Son de Dà Nang (Centre) a accueilli 40.000 visiteurs, dont la moitié était des étrangers, soit une hausse de 16% par rapport à l’année dernière.