17/09/2020 21:31
Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement (MONRE) mènera ces dix prochaines années des enquêtes sur le milieu marin et ses ressources dans 16 projets, avec un financement total de 2.500 milliards de dôngs.
>>Le Premier ministre appelle à agir d’urgence contre la sécheresse
>>Le MONRE pousse le projet d’amélioration de la gouvernance foncière

Le Vietnam mènera des enquêtes sur le milieu marin et ses ressources.
Photo : MT/CVN

Le plus grand projet d'enquête du milieu marin, de 500 milliards de dôngs, vise à cartographier le terrain du fond marin pour l’ensemble des eaux vietnamiennes au service de la stratégie de développement économique maritime durable jusqu'en 2020 avec vision à l'horizon 2045.

Il sera entrepris par l'Administration vietnamienne des mers et des îles en partenariat avec les autorités concernées, les produits finaux étant des cartes aux échelles 1:10.000, 1:50.000, 1:250.000 et 1:500.000, qui seront stockées électroniquement. et imprimées sur papier.

D'autres projets comprennent la prospection des ressources et de l'environnement des eaux du Sud-Ouest ; et des conditions naturelles, des ressources et de l’état environnemental des eaux du Centre jusqu’à 1.000 m  de profondeur.

La structure géologique et les caractéristiques géodynamiques de la zone des eaux profondes de la mer de l'Est seront également étudiées afin d'évaluer le potentiel pétrolier et d'orienter l'exploration en eau profonde en conjonction avec l'affirmation de la souveraineté nationale.

Le MONRE cherchera également à évaluer les potentiels de l'énergie houlomotrice et éolienne de Quang Tri à Cà Mau, dessinera une carte des risques de pollution du milieu marin  et simulera le processus d'intrusion d'eau salée dans les couches d'eau souterraine ainsi que ses impacts sur la sécurité en eau, en vivres et l'écologie des zones côtières.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.