17/08/2019 00:19
Quarante ans après sa sortie en 1979, Francis Ford Coppola n'en a pas fini avec son obsession pour Apocalypse Now: son film culte au tournage maudit revient sur les écrans dans une nouvelle version restaurée, une demi-heure plus longue que l'original.
>>Fast & Furious reste en tête du box-office nord-américain
>>Alain Delon "pense déjà à ses futurs projets", selon sa fille Anouchka

Les acteurs Martin Sheen (gauche) et Laurence Fishburne posent le 12 août à Los Angeles avec le réalisateur Francis Ford Coppola avant la projection d'Apocalyse Now Final Cut. Photo: AFP/VNA/CVN

Malgré le succès de son film sur la guerre du Vietnam - Palme d'or ex-aequo au Festival de Cannes en 1979 et devenu une référence du 7e art -, Coppola n'a jamais été vraiment satisfait de son œuvre de 1979, qu'il avait condensée en 2h33.

Il avait sorti en 2001 une nouvelle version rallongée de 49 minutes, Apocalypse Now Redux, avec des scènes supplémentaires.

Apocalypse Now Final cut, d'une durée de trois heures, sorti jeudi 15 août aux États-Unis et mercredi prochain 21 août en France, avant une édition Blu-Ray, apparaît comme un compromis entre les précédentes versions, avec une restauration pour la première fois à partir du négatif original, qui aura pris près d'un an, et une qualité d'image et de son optimum, en 4K Dolby Atmos et Dolby Vision.

"Meilleure version du film au monde", selon le cinéaste, ce "Final cut", présenté pour la première fois en avril au Festival de Tribeca, à New York, "apporte une qualité d'image et de son encore supérieure à ce qu'elle était", dit-il. "Le public pourra voir, entendre et ressentir ce film comme je l'ai toujours rêvé". 
 
AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’IFC soutient le développement durable du tourisme au Vietnam et au Laos La société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, va accorder un prêt de 87,5 millions de dollars à la compagnie immobilière BIM Land pour développer un projet d’infrastructures au service du tourisme au Vietnam et au Laos.