07/02/2017 11:14
Le candidat de droite à la présidentielle française François Fillon a reconnu le 6 février avoir commis une "erreur" en embauchant sa femme et ses enfants comme collaborateurs parlementaires et a présenté ses "excuses" aux Français, tout en répétant que ces faits étaient "légaux".

Le 6 février 2017,M. François Fillon entre en scène pour donner sa conférence de presse, à Paris. Photo : AFP/VNA/CVN

"Il y a des pratiques anciennes dans la vie politique qui ne sont plus acceptables", M.Fillon a reconnu lors d'une conférence de presse, devant plus de 200 journalistes, évoquant une collaboration de confiance qui aujourd'hui suscite la défiance.

Englué dans des soupçons d'emploi fictif de sa famille, il a néanmoins affirmé que le salaire de sa femme Penelope "était parfaitement justifié".
   
"Elle a occupé ce poste pendant 15 ans et ceci pour un montant moyen de rémunération mensuelle de 3.677 euros net. Salaire parfaitement justifié pour une personne diplômée de droit et de lettres", a déclaré l'ex-Premier ministre.

Revenant sur une interview télévisée en anglais dans laquelle Mme Fillon assurait n'avoir jamais été l'"assistante" de son époux, M. Fillon a souligné qu'elle n'avait "jamais été (s)a subordonnée". "Elle a toujours été, d'abord et avant tout ma compagne de travail et ma collaboratrice", a-t-il relevé. "Penelope n'a jamais revendiqué de rôle dans la lumière. Elle a exercé dans la discrétion", a-t-il renchéri, estimant que "sa façon de faire était digne".

"Je suis honnête. Cette accusation m'est tombée dessus comme un coup de tonnerre", a -t-il répété, en assurant avoir "œuvré pour mon pays sans enfreindre la loi" et dénonçant "un lynchage médiatique".
   
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Découvrir la nuit de Hanoï en bus à impériale à toit ouvert La Compagnie générale des transports de Hanoï (Transerco) lancera un bus de nuit à impériale à toit ouvert de 19h30 à 20h30 à partir du 1er août pour attirer plus de passagers.