14/10/2017 00:03
La fête des plantes du Vietnam vient d'avoir lieu à Saint-Bris-Le Vineux, en France. Environ 150 Vietnamiens venus des quatre coins de la France ainsi que d'autres cultures comme Madagascar, Japon, Philippines, Italie... y ont participé. Les dons récupérés sont destinés aux activités philanthrophiques.
Des participants goûtent des plats vietnamiens.


La salle de conférence toute enveloppée de coton blanc, parsemé de bouquets de fleurs et plantes séchées tel un herbier et d’autres suspendus comme venant du ciel, donnait l’impression d’être dans un cocon ou dans le ventre d’un fruit avec comme graines la soixantaine de passionnés de jardin.

La qualité des conférenciers, leur connaissance et leur humanisme ont emmené les visiteurs dans un voyage hors du temps et des frontières. C'est Jean Ravisé, président de la Société d’horticulture de l’Yonne, et sa philosophie d’un amoureux de la nature, du jardin qui accompagne la vie de l’homme et façonne son âme en lui donnant refuge de paix et nourriture, plaisir et apprentissage de la vie. Son intervention a été enrichie par les textes de Jacques Lacarrière, lus par Sylvia Lacarrière et Bernhardt Gourland.

Michel Girard et Mai Bui, anciens chercheurs au Centre national de recherches scientifiques (CNRS), nous ont fait voyager à travers le Vietnam, décrivant sur images plus de 60 légumes et fruits de là-bas, précisant notamment leurs vertus médicinales. Certains arrivent à pousser ici dans le jardin de Saint-Bris.

Jérôme André nous a surpris et beaucoup intéressé sur son travail en chromothérapie et médecine quantique. Sa compagne Hélène Givaudin, kinésithérapeute de formation, spécialisée dans les cinq disciplines de la médecine traditionnelle chinoise, est venue nous parler de la pharmacopée chinoise dont le curcuma et le gingembre. 
 

Au jardin de permaculture.


Au son du gong, la visite et la cueillette au jardin de permaculture se sont déroulées joyeusement, passant par le bois habité, nous replongeant, enfants et adultes, dans nos rêves et contes merveilleux de notre enfance, enchantés par les Pieux gardiens de l’esprit de la forêt et du jardin, afin que les citrouilles, bi dao (une espèce de courgette vietnamienne), liserons d’eau et tarots puissent pousser en paix et nous donner la sérénité et le bonheur. La musique en liberté a contribué à la joie de la fête : les musiciens, amis de Lucile venus de Sens, et notre violoniste de talent Hiên ont éveillé et charmé la nature humaine, arbres et plantes nous donnant une harmonie intérieure et la paix de l’âme.

Tous les stands, de plantes, graines, fruits et légumes, épices, vêtements et dégustations ont eu un grand succès et ont apporté avec les dons, une recette de 4.112 euros, de quoi aider nos trois orphelinats dans leur culture au jardin en autosuffisance et améliorer leurs repas.


Texte et photos : Tô Bich Hai/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.