24/06/2018 11:00
La Fête de lutte pour la boule en terrain boueux (vât câu bùn en vietnamien) se tient tous les quatre ans, du 12e au 14e jours du 4e mois lunaire, dans le village de Vân, district de Viêt Yên, province de Bac Giang (Nord).
>>Les fleurs de bauhinie s’épnouissent dans la capitale
>>Les couleurs culturelles des Khmers du Nam Bô

Vât câu bùn est une sorte de partie de rugby où le ballon est une grosse boule en bois de 20 kg. Seize jeunes hommes costauds sont répartis en deux équipes. Tous sont célibataires, issus de familles qui n’ont pas connu de deuil depuis trois ans. Dix jours avant la lutte, les participants doivent s’abstenir de boire de l’alcool, de manger de l’ail, des échalotes, d’avoir des relations sexuelles.

Ils se disputent ladite boule (représentant le soleil) sur un terrain de 200 m2, soigneusement préparé et… boueux à souhait. Deux trous d’un mètre de profondeur et de 0,5 m de large ont été creusés aux deux extrémités. Ce sont les  "buts".

La boule est conservée de génération en génération dans la maison commune. Chaque fois qu’elle tombe dans le trou, cela symbolise l’harmonie de la Terre et du Ciel, et laisse augurer de bonnes récoltes dans l’année.

Selon les personnes âgées du village, cette fête existe depuis très longtemps, mais fut interrompu par la guerre. Après la réunification du pays en 1975, elle a été restaurée mais organisée de façon irrégulière. Depuis 2002, elle se tient tous les quatre ans.


Texte et photos : Thúy Hà - Tùng Lâm/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.