18/05/2015 10:43
Le Centre culturel du Vietnam en France a été le théâtre de célébrations en l’honneur du 125e anniversaire du Président Hô Chi Minh. Détails.

>>Activités de commémoration du 125e anniversaire de l'Oncle Hô
>>Cérémonie de procession des portraits de l'Oncle Hô à Nghê An
 

Le directeur du Centre culturel du Vietnam en France, Nguyên Thanh Vuong, prend la parole lors de la cérémonie le 16 mai à Paris.


Dans une atmosphère marquée par la joie et l’enthousiasme, le Centre culturel du Vietnam en France (CCVF) a célébré solennellement, dans la soirée de samedi 16 mai, à Paris, le 40e anniversaire de la Réunification nationale et le 125e anniversaire de la naissance du Président Hô Chi Minh.

Nguyên Thanh Vuong, directeur du CCVF, a souligné la signification de la grande victoire du Printemps 1975, une page glorieuse dans l’histoire de la fondation et de la sauvegarde du Vietnam ainsi que des succès obtenus durant les 40 dernières années.

Le directeur du CCVF a également rappelé les contributions importantes à l’œuvre révolutionnaire du président Hô Chi Minh, leader hors du commun, héros de la libération nationale, éminent homme de culture du Vietnam. Il a relevé ses nombreuses qualités, notamment la simplicité et la modestie, lui qui s’est consacré entièrement à l’œuvre de libération nationale du pays.

 

Cérémonie de célébration du 125e anniversaire de l'Oncle Hô, le 16 mai à Paris.


Le directeur du CCVF a notamment raconté qu’à l’occasion de son 73e anniversaire, le 19 mai 1963, l’Assemblée nationale a voulu lui décerner l’Ordre de l’Étoile d’or, la plus haute distinction de l’État vietnamien. Mais Hô Chi Minh a refusé, tout en disant qu’il était très ému et qu’il exprimait sa reconnaissance à l’Assemblée nationale. Il pensait toutefois qu’il n’en était pas digne, car le Sud du pays souffrait quotidiennement des atrocités de la guerre. Il a voulu attendre le jour de la libération totale et que la population du Sud lui décerne cette décoration.

Musique en l’honneur du Président Hô Chi Minh

En marge de la cérémonie de commémoration, l’ancien ambassadeur Marc Menguy a confié à l’Agence Vietnamienne d'Information que «lui-même, mais également nombre de ses compatriotes, avaient beaucoup d’admiration pour le Président Hô Chi Minh et le combat qu’il a mené pour arriver à l’indépendance», que «son amitié pour la France a impressionné les Français». «La libération du Vietnam et le combat du Président Hô Chi Minh ont marqué notre génération. En 1975, j’étais en poste à Washington. Avec ma femme, nous avons décidé de quitter cette ville pour nous installer au Vietnam. Je pensais que nous devions être là pour partager les difficultés d’après-guerre avec le peuple vietnamien et apporter notre soutien au pays», a-t-il précisé.

Durant la seconde partie de la cérémonie, le groupe «Ensemble Quê Huong» ainsi que des chanteurs vietnamiens établis en France se sont produits. Ils ont interprété plusieurs chansons exaltant les qualités ainsi que les sacrifices faits par le Président Hô Chi Minh pour son pays. Le spectacle s’est terminé par la chanson La balade Hô Chi Minh, du compositeur britannique Ewan Maccoll.

Texte et photos : Bích Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.