07/11/2014 16:48
Pour célébrer la journée du Travail social mondial, le 10 novembre, l’Université de Thu Dâu Môt (province de BinhDuong), en collaboration avec le Centre de recherche sur le handicap et du développement physique (DRD) organise la journée «Un monde pour tous», le 11 novembre à l'Université de Thu Dâu Môt (6 Trân Van On, la province de BinhDuong).

>>La Convention de l’ONU sur les droits des handicapés en discussion

 
Les personnes invalides ont besoin de l’aide de la communauté.
Photo : Ta Chuyên/VNA/CVN

Le programme a pour but de sensibiliser la communauté, et les étudiants en particulier, à la question de l'accès des personnes handicapées aux bâtiments publics et aux transports. Cette animation fait partie du programme «Un monde pour tous », qui a déjà eu lieu dans 8 universités et maisons culturelles de Hô Chi Minh-Ville.

Les activités de la journée auront pour objectif de mettre les participants face aux difficultés de la vie quotidienne d’une personne handicapée. Seront également au programme : la fabrication d’un arbre à messages pour promouvoir l'intégration des handicapées, l’exposition d’albums photos de la Faculté du travail social de l’Université de Thu Dâu Môt, des activités artistiques réalisées par des personnes handicapées et valides.

Le programme devrait rassembler 400 à 600 professeurs et étudiants de l'Université de Thu Dâu Môt, de l’Université de Binh Duong, de l’Université d’ouverture de Hô Chi Minh-Ville, de l'Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville, de l’Université de l’économie et de technologie de Binh Duong, mais également les jeunes handicapés du réseau DRD.

Minh Thu/CVN




Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Entre le Vietnam et la France, une relation toujours plus florissante

Les agences de voyages doivent être prudentes concernant les circuits en Algérie et au Sri Lanka L'Administration nationale du tourisme du Vietnam relevant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, a recommandé aux agences de voyages de reconsidérer l'organisation des circuits touristiques en Algérie et au Sri Lanka pour des raisons de sécurité.