27/04/2018 18:14
Le Festival de la culture et de la gastronomie d’Asie 2018 (Mon Asian Food Festival 2018) s’est ouvert le 27 avril dans la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord). Cet événement s’inscrit dans le cadre de l’Année nationale du tourisme 2018 sous le thème “Ha Long - patrimoine, merveille et destination amicale”.
>>Ouverture de la fête gastronomique de Quang Binh 2018
>>Une quarantaine de restaurants vietnamiens à "Goût de France 2018"

Le Festival culturel et gastronomique est l'occasion de mettre en valeur des spécialités de tous les pays asiatiques.
Photo : Vu Lê/CVN 

Mon Asian Food Festival 2018 comprend plus d’une centaine de stands dont 30 de pays asiatiques tels que le Japon, la République de Corée, Singapour, le Myanmar, le Cambodge et le Laos, entre autres. Il rassemble aussi de nombreux experts culinaires vietnamiens et internationaux.

Il a pour but d’honorer la richesse culinaire et, plus globalement, culturelle des pays dans la région.

En plus de pouvoir goûter aux plats asiatiques et de profiter de spectacles artistiques, les visiteurs pourront également découvrir la vue panoramique du festival depuis la montgolfière prévue à cet effet ou participer à la course MonRun visant à mobiliser des fonds en faveur des victimes vietnamiennes de l’agent organe/dioxine.

Ce festival, dont l’entrée est gratuite, se poursuivra jusqu’au 29 avril à la Place 30 octobre dans la ville de Ha Long. 

Quelques photos de Mon Asian Food Festival 2018:


Texte: Thúy Hà/CVN
Photos: Vu Lê/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.