15/09/2019 21:32
Un aéroport sur l'île de Sumatra et des écoles de certaines provinces d'Indonésie ont été forcés de fermer leurs portes le 13 septembre en raison de la fumée provoquée par les incendies de forêt dans le pays.
>>Les Indonésiens prient pour la pluie au milieu des feux de forêt
>>Incendies en Amazonie: des centaines de nouveaux feux, l'émotion grandit

Des pompiers tentent d'éteindre un incendie dans la province indonésienne de Riau, le 13 septembre. Photo : AFP/VNA/CVN

La visibilité fluctuante, qui ne représentait parfois que 300 mètres, a obligé les compagnies aériennes à différer les vols sur le principal aéroport de Pekanbaru, chef-lieu de la province de Riau sur l'île de Sumatra. Cela a également entraîné des retards de vol dans l’aéroport de Dumai, une autre ville de Riau.

L’aggravation de la brume a obligé de nombreuses écoles des provinces de Riau et Jambi à fermer leurs portes. Les bureaux de la santé dans les deux provinces ont déclaré que plus de 300 000 personnes avaient souffert de maladies respiratoires depuis le début de la brume. Le nombre de personnes devant demander de l’aide médicale ont de plus en plus augmenté au cours des dernières semaines. À Pekanbaru, la situation était si grave qu'environ 1.000 personnes ont prié pour qu'il pleuve, avec l'espoir que la pluie aiderait à enrayer les feux de forêt et la brume.

L’agence météorologique indonésienne a déclaré que certaines régions de l’Asie du Sud-Est, dont l’Indonésie, avaient connu un temps sec au cours des derniers mois. Les Indonésiens utilisent habituellement le feu pour défricher des terres destinées à la culture du palmier à huile et à d’autres cultures.

Les autorités indonésiennes ont déployé plus de 9.000 personnes pour lutter contre les incendies dans l'ensemble du pays, dont plus de la moitié dans les provinces de Riau, Jambi, Sumatra du Sud, Kalimantan occidental, Kalimantan central et Kalimantan méridional.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Trà Su : bienvenue dans le paradis vert ! Considérée comme le poumon vert du Sud-Ouest du Vietnam, la forêt de cajeputiers de Trà Su est devenue une destination très prisée des amoureux de la nature. Une excursion mémorable à faire sur une journée.