25/05/2020 16:28

L'État de Zulia, dans l'Ouest du Venezuela, a fermé un immense marché à ciel ouvert de Maracaibo, deuxième ville du pays,que les autorités considèrent comme l'"épicentre" de la contagion au coronavirus dans la région. "Nous avons décidé de fermer de manière définitive et jusqu'à nouvel avis (sic)" le marché de Las Pulgas de Maracaibo, a déclaré Omar Prieto, gouverneur de l'État de Zulia, dans une allocution télévisée. Selon lui, le marché alimentaire de Las Pulgas (Les puces, en espagnol), est récemment devenu l'"épicentre de la contagion" au SARS-CoV-2 dans cet État frontalier de la Colombie. Dès lundi 25 mai, a ajouté M. Prieto, l'ensemble du marché va être "désinfecté". Depuis le 17 mars, le Venezuela est en confinement quasi-total pour tenter d'endiguer la propagation du virus. En théorie, seules les sorties pour aller chez le médecin et s'approvisionner en nourriture sont autorisées. Le port du masque est obligatoire dans la rue et dans les lieux publics. Mais dans la pratique, les entorses au confinement se multiplient depuis deux semaines avec de plus en plus de monde dans les rues des grandes villes de ce pays de 30 millions d'habitants. Les cas confirmés de COVID-19 ont plus que doublé en une semaine, passant de 541 le 17 mai à 1.121 dimanche, selon les chiffres donnés par le gouvernement de Nicolas Maduro. Le nombre de décès (10) est, lui, resté stable durant cette période.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.