13/03/2020 21:14
La fermeture des établissements scolaires annoncée dans tout le pays à partir de lundi 16 mars sera "la plus courte possible" mais de "minimum 15 jours", a indiqué vendredi 13 mars le ministre de la Santé sur Europe 1.
>>Macron ordonne la fermeture des crèches et des écoles et annnonce un plan de relance

La fermeture, à partir de lundi 16 mars et "jusqu’à nouvel ordre".
Photo : AFP/VNA/CVN

"La durée m'est inconnue et, si je pouvais la donner, je la donnerais (...) imaginez bien qu'elle sera la plus courte possible", a déclaré Olivier Véran, soulignant que c'était un "déchirement de devoir en arriver" là. "Dans les zones d'activation du virus (Oise, Haut-Rhin), nous avons adopté des périodes de fermeture de 15 jours. Dans le cadre d'une fermeture nationale de l'ensemble des établissements scolaires, ce que nous voulons c'est un coup de frein national massif", a-t-il expliqué.

Les écoles fermeront donc "la durée nécessaire pour que ce coup de frein massif soit pleinement opérationnel et qu'on puisse protéger nos hôpitaux. Au minimum 15 jours". "Ce n'est pas de gaité de cœur qu'on ferme les écoles", a encore déclaré le ministre, insistant sur le fait que la décision avait été prise après une réunion avec des experts à l'Élysée jeudi 12 mars.

Emmanuel Macron a annoncé jeudi 12 mars lors d'une déclaration télévisée la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités "dès lundi 16 mars et jusqu'à nouvel ordre", pour "protéger" les enfants et "réduire la propagation" du coronavirus qui a touché jusqu'à présent plus de 2.800 personnes en France où 61 patients sont décédés.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.