13/12/2020 12:00
Chaque année, la saison des cuc chi (Chrysanthemum indicum), dont le nom vernaculaire est camomille de Chine ou chrysanthème d’Inde, dure deux à trois semaines en novembre et décembre.
>>Hanoï sous le signe des marguerites Daisy
>>L’hiver, le temps des camomilles sauvages à Hanoï

Vue aérienne d’un champ de "cuc chi".

Pendant la floraison, ces fleurs tapissent d’une couleur jaune éclatante les champs du hameau de Nghia Trai de la commune de Tân Quang, province de Hung Yên (Nord).

La culture de la camomille de Chine s’étend sur un total de 20 ha et se répartit entre les hameaux de Dai Tài, Ngoc Lich, Môc Ty et Nghia Trai. Ce dernier concentre à lui seul 50% de la superficie totale.

Lors de la haute saison, un cueilleur peut récolter entre 15 et 30 kg de fleurs par jour, vendues 12.000 dôngs le kilo. Ces derniers temps, les champs sont aussi devenus une destination attrayante pour les amateurs de photos originales.


Texte et photos : My Anh-VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Les merveilles du Vietnam sont exposées en ligne Jeudi 21 janvier, à Hanoï, Google Arts & Culture a annoncé un projet intitulé ''Merveilles du Vietnam'', qui présente en ligne la beauté naturelle, les patrimoines matériels et immatériels du Vietnam reconnus par l'UNESCO.