01/09/2020 11:52
Lionel Messi, qui a exprimé son intention de quitter le FC Barcelone, était absent à l'entraînement de reprise du club catalan en vue de la saison prochaine, ont constaté des sources proches du club lundi 31 août.
>>FC Barcelone : Messi durcit le bras de fer
>>"Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?" : les Barcelonais assommés par l'annonce de Messi

Le stade du Camp Nou qui accueille le FC Barcelone sonne creux, le 16 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Après avoir boycotté la séance de dépistage du COVID-19 auquel devaient se soumettre les joueurs dimanche 30 août, la star argentine n'est une nouvelle fois pas apparue au centre d'entraînement du Barça, où Ronald Koeman a dirigé à partir de 17h30 (15h30 GMT) son premier entraînement depuis sa nomination comme nouvel entraîneur.

Le bras de fer se poursuit donc entre le N°10 et capitaine du FC Barcelone et les dirigeants du club espagnol.

Le sextuple Ballon d'Or et ses avocats estiment que participer au programme de pré-saison de Barcelone contredirait leur argument selon lequel Messi n'appartient plus au club et désire partir.

Lassé par une saison cauchemar, entre résultats sportifs décevants et scandales à répétition, Messi a communiqué mardi 25 août par Burofax (un type de courrier recommandé qui a valeur de preuve devant la justice) qu'il souhaitait "unilatéralement" mettre fin à son contrat.

L'Argentin souhaite activer la clause N°24 de son contrat qui le lie avec le Barça, qui lui permet de partir librement chaque été... à condition de l'invoquer avant le 10 juin.

Devant le caractère atypique de cette saison interrompue par la pandémie entre mars et juin, le clan Messi considère que cette clause est toujours valide.

Lionel Messi, 33 ans, est arrivé à Barcelone à l'âge de 13 ans, et n'a toujours connu jusqu'à présent que ce club où il a inscrit 634 buts et remporté 35 trophées.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.