24/03/2018 23:17
Le ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales Dào Ngoc Dung a affirmé créer des conditions favorables aux investisseurs sud-coréens au Vietnam.
>>Forum d’affaires Vietnam - République de Corée
>>Resserrer les relations avec la République de Corée
>>Programme d’échange entre entreprises vietnamiennes et sud-coréennes

Le ministre vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales Dào Ngoc Dung (droite) et le président de la Fédération des employeurs sud-coréens Kyung Shik Sohn. 
Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

Lors d'une rencontre vendredi 23 mars à Hanoï avec le président de la Fédération des employeurs sud-coréens Kyung Shik Sohn, le ministre Dào Ngoc Dung a exprimé son soutien à l’égard des groupes sud-coréens venant investir au Vietnam.

Il a annoncé que le Vietnam est en train de perfectionner le système politique et de réajuster certaines lois, dont la loi sur les étrangers travaillant au Vietnam.

D'autre part, il a réaffirmé la volonté du gouvernement et du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales de renforcer la coordination avec les employeurs sud-coréens pour assurer leur lien avec les employés.

"Dans les temps qui viennent, le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et le ministère sud-coréen  du Travail signeront des documents sur l'assurance sociale et la protection sociale", a fait savoir le ministre Dào Ngoc Dung.

Pour sa part, Kyung Shik Sohn a affirmé que les opérations des entreprises sud-coréennes qui mènent ou vont mener leurs activités au Vietnam doivent être conformes à la loi vietnamienne. Il s’est également engagé à sensibiliser les employeurs à l'importance de l'équité parmi les employés sud-coréens et vietnamiens dans la production.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.