09/04/2020 23:36
Du 7 février au 8 avril, les Douanes du poste frontalier international de Mong Cai, province de Quang Ninh (Nord), ont traité plus de 9.600 formulaires douaniers au service de l’import-export de marchandises de 364 entreprises.
>>Proposition de dédouanement des marchandises via des portes frontalières secondaires
>>COVID-19 : rajuster la production aux activités d’exportation
>>COVID-19 : pas d’activités d’import-export supplémentaires aux portes frontalières

Désinfection d'un camion traversant le poste frontalier international de Mong Cai, province de Quang Ninh.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Selon les Douanes du poste frontalier international de Mong Cai, le volume total des échanges commerciaux via leur poste a diminué de 30% par rapport à la même période de l’année dernière pour s’établir à 765 millions de dollars, dont 278 millions d’exportations et 487 millions d’importations.

Pendant ce même laps de temps, près de 8.900 véhicules transportant des marchandises pour l’import-export ont traversé le poste frontalier international de Mong Cai.

Bien que le volume de l’import-export ait diminué, les recettes budgétaires provenant des taxes et droits de douane ont augmenté de 36% en comparaison annuelle pour s’élever à 276 milliards de dollars.

Les importations concernaient principalement des matières premières, des biens de consommation, des composants électroniques... Les produits d’exportation majeure étaient produits agricoles et aquatiques, masques médicaux...

La réouverture des points de dédouanement du poste frontalier international de Mong Cai favorise les exportations vietnamiennes de produits agricoles vers la Chine, ainsi que les importations de matières premières pour assurer la production dans le contexte de propagation rapide du coronavirus.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.