13/08/2020 14:44
Face aux restrictions de déplacements et à la fermeture des frontières en raison du COVID-19, le commerce électronique transfrontalier peut permettre aux entreprises exportatrices de maintenir leurs activités. Un forum sur la transition numérique dans l’import-export a été organisé la semaine dernière à Hanoï pour accompagner le développement à l’international des entreprises vietnamiennes.
>>Forum sur le commerce en ligne au Vietnam
>>Au moins 55% des Vietnamiens feront des achats en ligne en 2025

Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Cao Quôc Hung.
Photo : VNA/CVN

Présent à un forum coorganisé par le ministère de l’Industrie et du Commerce, la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam et l’Association nationale du commerce électronique, le vice-ministre Cao Quôc Hung a fait savoir que les exportations vietnamiennes avaient progressé au premier semestre malgré la crise sanitaire. Le chiffre d’affaires réalisé à l’export s’est élevé à 122,8 milliards d'USD, soit une hausse de 0,2% en glissement annuel et les transactions en ligne ont concouru significativement à ce résultat. Pour maintenir ce dynamisme et favoriser l’e-commerce international, de nombreuses mesures ont été prises.

"L’idée est de proposer aux entreprises exportatrices davantage de services publics en ligne pour les aider à économiser de l’argent et de temps. L’accord de libre-échange Vietnam - Union européenne est entré en vigueur. Il faut profiter de ses avantages malgré l’épidémie et les ventes en ligne devraient nous permettre de le faire. Le ministère de l’Industrie et du Commerce a intensifié les dialogues avec les entreprises pour comprendre leurs problèmes et améliorer nos services en ligne pour mieux les accompagner dans leur conquête du marché international", a-t-il dit.

Pour profiter de ce nouveau marché, les entreprises vietnamiennes doivent investir et procéder à une refonte de leurs méthodes de vente. Vu Tiên Lôc, président de la Chambre du commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI), affirme que grâce au commerce en ligne, les ventes à l’international ne sont plus réservées aux seuls grands groupes.

"Avec internet, la distance n’est plus une contrainte. Aujourd’hui, une très petite entreprise peut concurrencer une grande. La compétition est désormais mondiale. Partir à la conquête de nouveaux clients à travers le monde devient plus facile. Avec un seul clic, les consommateurs peuvent passer directement une commande auprès d’un producteur".

Néanmoins, pour développer le commerce en ligne transfrontalier, la dématérialisation des démarches administratives et la transformation numérique des entreprises ne suffisent pas. La société MICZONE se propose de faciliter les relations et les partenariats entre les entreprises exportatrices et les importateurs étrangers. "Le commerce en ligne implique un certain nombre de contraintes. Les modalités de paiement en ligne et en particulier la livraison peuvent constituer des obstacles, surtout pour les PME qui ne disposent pas forcément des moyens suffisants pour s’y adapter. Ce forum va fournir aux entreprises une approche globale de l’e-commerce transfrontalier, ses avantages, les défis à relever (étude de maché, labellisation des produits, marketing en ligne, typologie de la clientèle, organisation de la logistique…) pour réussir à vendre leurs produits à l’international", explique Nguyên Xuân Hung, le directeur de société MICZONE.

Conformément au plan de développement du commerce électronique période 2021-2025 et du programme de transition numérique national pour 2025, le ministère de l’Industrie et du Commerce a créé la plateforme ECVN. Son objectif est de favoriser l’e-commerce transfrontalier en mettant en relation les exportateurs vietnamiens et les importateurs étrangers. Ces dispositifs ont été approuvés en mai dernier par le Premier ministre en vue de faire du commerce électronique un secteur phare de l’économie nationale.
 
VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.