23/11/2017 16:04
C’est l’aspect culturel et historique d’un lieu qui motive les touristes à choisir leur destination. C’est en tout cas ce qu’ont affirmé les participants lors d’une récente conférence organisée sur la gestion et l’exploitation des patrimoines culturels à Hô Chi Minh-Ville.
>>Clôture du 9e programme touristique des patrimoines du Viêt Bac
>>Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï
>>Pour une meilleure gestion des patrimoines au Vietnam

La vieille ville de Hôi An (Centre) est un bon exemple de la protection patrimoniale et le développement touristique. Photo : Thê Linh/CVN

Le directeur du Musée d’histoire de Hô Chi Minh-Ville, Hoàng Anh Tuân, a affirmé que le tourisme culturel et patrimonial intéresse actuellement les citoyens de nombreux pays, surtout ceux des nations en voie de développement. D’après lui, les musées devraient devenir dans un avenir proche une destination des city-tours. Au Vietnam, les musées joue un rôle dans la préservation des différentes cultures du pays et dans la préservation de la mémoire historique.

Selon les statistiques, rien qu’à Hô Chi Minh-Ville, on dénombre 14 musées. Cependant, seul le Musée sur les vestiges de la guerre est vraiment plébiscité par les touristes, surtout les étrangers.

Le Musée des vestiges de la guerre de Hô Chi Minh-Ville, une destination de choix de nombreux touristes, surtout les étrangers.
Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

Les musées dans la mégapole du Sud accueillent plus de 2,7 millions de visiteurs chaque année, dont un tiers d’étrangers.

Toujours selon le directeur du Musée d’histoire de Hô Chi Minh-Ville, l’absence de coopération avec les tour-opérateurs, de services auxiliaires, de programmes de promotion… desservent les musées dans leur capacité à attirer des touristes.

Préservation de patrimoine
rime avec développement touristique


Au dire d’experts, le développement d’un tourisme patrimonial permettrait à la fois de promouvoir la culture (notamment auprès des jeunes) et de mieux protéger le patrimoine national.

D’après Phan Anh Tu, directeur du Centre culturel relevant de l’Université des sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville, les provinces devraient proposer des circuits intégrant la visite de musées pour attirer davantage de touristes.

Pour sa part, Hà Thi Thùy Dung, de l’Institut de politique de la Ve Région, a souligné que la protection du patrimoine est dans l’intérêt financier direct des habitants. La vieille ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, en est un bon exemple.

Selon elle, la diversification des produits touristiques, la communication et la sensibilisation sur la protection du patrimoine destiné à devenir des sites touristiques, la formation de guides touristiques qualifiés… sont indispensables. «Cela permettra de trouver un équilibre entre la préservation de patrimoine et le développement touristique», a partagé Mme Dung.

Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les étrangers découvrent la gastronomie vietnamienne

Clôture de l’Année touristique nationale 2017 Ayant pour thème "Couleurs du Nord-Ouest", l’Année touristique nationale 2017 s’est clôturée samedi soir 16 décembre dans la province de Lào Cai, avec la cérémonie d’annonce de la décision de reconnaissance du bourg de Sa Pa en tant que site touristique national.