27/03/2019 00:31
Le Comité populaire de Dà Nang (Centre), Sun Group et les services compétents viennent de célébrer le 10e anniversaire du fonctionnement officiel du télécabine Bà Nà - Suôi Mo (lundi 25 mars).
>>Le tourisme du Centre en plein essor
>>Dà Nang attend plus de 8 millions de visiteurs en 2019

Bà Nà Hills, un des sites touristiques incontournables à Dà Nang.
Photo : Hoàng Phuong/CVN

Sur la base des atouts disponible, le Comité populaire de la ville de Dà Nang et Sun Group ambitionnent de faire de Sun World Bà Nà Hills une destination attrayante du monde.

Situé à 1.489 m d’altitude à 40 km au sud-ouest de Dà Nang, le mont Bà Nà est considéré comme l’une des montagnes les plus magnifiques du Vietnam. On dit que s’y succèdent les quatre saisons dans une même journée, et ce toute l’année, rendant le climat très agréable. Les pentes couvertes d’une forêt primitive abritent de très nombreuses espèces végétales et animales.

Il y a juste 10 ans, Sun Group a mis officiellement en activité la ligne téléphérique Bà Nà - Suôi Mo. Avec 94 télécabines, d’une puissance de 1.500 passagers/heure, cette ligne, d’un investissement de près de 300 milliards de dôngs, construite suivant les normes européennes, a contribué à réduire la durée de la montée à 20 minutes au lieu d'heures de déplacement en auto ou à pied auparavant.

À Bà Nà, les touristes peuvent contempler non seulement des forêts verdoyante, des montages et des chutes d’eau  mais aussi un village à l’architecture français avec des châteaux anciens ressemblant à un Paris en miniature, des jardins de fleurs de toutes les couleurs, des zones de divertissement, des carnavals multicolores, une cave de vin ancienne, etc.

En 10 ans, Sun World Bà Nà Hills s’est vue distinguée à quatre reprises consécutives par l’Administration nationale du tourisme en tant que zone touristique de premier rang du Vietnam, qui joue un rôle important dans la croissance touristique de Dà Nang.

Entre 2009 au 2018, le nombre des voyageurs à Dà Nang a enregistré une croissance de 463%; celui à Bà Nà a grimpé de plus de 160 fois. L’aéroport de Dà Nang a connu aussi une forte augmentation des passagers avec près de 2.080.000 personnes à 13.300.000 personnes. En particulier, avec l’entrée en activité du pont d’Or en l’an dernier, le nombre des vols internationaux à Dà Nang depuis les nouveaux marchés comme la Thaïlande, la République de Corée, l’Inde a constaté une hausse spectaculaire. Au début de 2019, rien le nombre des vols depuis la Thaïlande à Dà Nang a atteint 56 vols par semaine.

Selon le vice-président du Comité populaire de la ville de Dà Nang, Le Trung Chinh, Bà Nà Hills constitue une preuve vivante du rôle de l’économie privée dans l’essor touristique de Dà Nang en particulier et de l’économie de cette ville en général. On espère que dans le futur proche, Dà Nang aura plus de destinations attrayantes pour séduire davantage des touristes de quatre coins du monde.

À cette occasion, le Comité populaire de Dà Nang a remis un satisfecit du président dudit Comité à la Compagnie par actions des services de téléphériques Bà Nà pour ses contributions importantes au développement touristique de la ville durant la période 2009-2019. Le  nombre de visiteurs a en effet atteint 7,6 millions en 2018, dont 2,8 millions d'étrangers, soit une hausse de 23,3% par rapport à l'année précédente.

Récemment, le New York Times a classé Dà Nang au 15e rang de sa liste annuelle des 52 destinations à visiter cette année.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.