30/05/2015 09:42
Le Premier ministre Nguyên Tân Dung a approuvé, fin 2014, le plan d’aménagement global d’ici 2020 et vision 2030 de la zone touristique nationale de Môc Châu, dans la province de Son La (Nord-Ouest). Un moteur qui permettra de développer les atouts touristiques de la région.

>>Môc Châu doit revoir sa copie
>>Afin d'attirer davantage d’investissement au Nord-Ouest
>>Appel à l'investissement de Son La dans des projets clés

Le plateau de Môc Châu est connu depuis longtemps pour ses splendides paysages. Photo : Dô Tô Quyên/CVN

L’aménagement de la zone touristique nationale de Môc Châu, récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Tân Dung, dynamisera le développement socio-économique de la localité. Tels sont les propos tenus par le vice-Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, chef du Comité de pilotage du Nord-Ouest, lors de la récente cérémonie de publication de la décision du chef du gouvernement. Cette zone s’étend sur plus de 206.000 hectares, dans les districts de Môc Châu et Vân Ha. Trois secteurs principaux sont prévus : pour le tourisme de villégiature, l’écotourisme ainsi qu’un parc d’attraction et de loisirs.

Le plateau de Môc Châu s’étend à 1.000 m d’altitude. Il fait près de 80 km de long et 25 km de large. L’air y est pur et en été, la température fraîche (environ 20°C). Cette région est connue depuis longtemps pour ses splendides paysages : des champs de thé plongeant sur les collines, de vastes étendues multicolores de pruniers, de pêchers, de choux blancs, des maisons d’ethnies minoritaires se découpant dans le brouillard.

La région compte aussi de nombreux sites historiques et des fêtes traditionnelles comme la fête des fleurs ban, de câu mùa, la Journée culturelle des ethnies de Môc Châu, le concours des plus belles vaches laitières, etc. Môc Châu dispose de terres fertiles, favorables à l’agriculture, à la sylviculture et à l’élevage. La coordination harmonieuse entre le développement agricole et le tourisme sera sans aucun doute un moteur pour l’économie. «La province de Son La va développer l’agriculture bio, les hautes technologies ainsi que le tourisme écologique et de villégiature», précise Pham Van Thuy, vice-président du Comité populaire de Son La.

Opportunités d’investissement

«La zone touristique de Môc Châu permettra aux autorités de Son La de mettre en avant le potentiel de la région et d’attirer les investisseurs vietnamiens et étrangers», partage Pham Van Thuy. Et d’ajouter qu’il s’agit aussi d’une occasion pour la province de demander au gouvernement des aides spécifiques pour le développement de la zone touristique de Môc Châu. «Ce afin que Son La devienne une destination de choix pour les voyageurs dans les années à venir», souligne-t-il.

Une fête de l’ethnie Thai, dans le district de Môc Châu.
Photo :  Minh Duc/VNA/CVN

Le tourisme sera développé sous tous ces aspects. Des produits diversifiés, originaux et liés à la nature et à la culture des ethnies seront proposés. «Nous commençons à développer les circuits de découverte sous forme de +homestay+. Pourtant, les résultats ne sont pas encore satisfaisants. À l’avenir, nous envisageons de coopérer avec les familles pour investir dans les infrastructures touristiques. L’accent sera mis sur la qualité des services», affirme Dinh Hông Phuc, directeur adjoint de la Compagnie par actions du tourisme de Pha Luông. Cette société dispose d’un fonds d’investissement de 20 milliards de dôngs. Son objectif est d’exploiter le potentiel touristique de Môc Châu, mais aussi de Son La. L’approbation par le gouvernement de la zone touristique de Môc Châu permet en effet aux entreprises d’investir sans souci et à long terme.

La province de Son La a fait de l’amélioration de l’environnement de l’investissement et du renouvellement des activités de promotion de l’investissement l’une de ses priorités. Elle applique des mesures concernant l’aménagement du territoire, met en œuvre une réforme administrative et restaure ses infrastructures afin de créer des conditions propices aux entreprises qui souhaitent investir dans la province.

Manque d’infrastructures

Ces dernières années, Son La a également déployé des aides à l’investissement dans le domaine de l’élevage, de l’agriculture et de la Nouvelle ruralité. Actuellement, la province élabore des politiques spécifiques sur les investissements dans les ouvrages importants de la zone touristique de Môc Châu pour les soumettre au gouvernement.

Môc Châu compte aujourd’hui 30 petites entreprises spécialisées dans l’agriculture et les services. Mais le district souhaite, lui aussi, attirer davantage d’investisseurs, notamment pour la construction d’infrastructures. «Nous créerons des conditions favorables pour les investisseurs en assurant leurs intérêts et ceux de la localité», souligne un responsable du Comité populaire du district de Môc Châu. 

La région du Tây Bac (Nord-Ouest) comprend 14 provinces que sont Hoà Binh, Son La, Lai Châu, Diên Biên, Yên Bai, Lào Cai, Lang Son, Tuyên Quang, Phu Tho, Bac Kan, Cao Bang, Hà Giang, Nghê An et Thanh Hoa. Il s’agit d’une région stratégique sur le plan économique, de défense et de sécurité du pays où vivent plusieurs ethnies minoritaires. Elle possède de nombreux atouts dans l’agriculture, les ressources naturelles (minerais), le tourisme et l’agroalimentaire. Bien que la croissance du PIB de la région (9,54% par an en moyenne pour la période 2010-2014) soit toujours supérieure à celle du pays, le Tây Bac doit faire face à de nombreuses difficultés, notamment un manque de capitaux et d’infrastructures.

Huong Linh/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

La pagode de Long Tiên, une destination incontournable Long Tiên, qui se trouve dans la rue éponyme, au pied de la montagne Bài Tho (Poème), est la plus grande pagode de la ville de Ha Long, province de Quang Ninh (Nord).