21/06/2020 09:07
L’Agence Vietnamienne d’Information a pour objectif de devenir une agence de presse multimédia clé du pays. Entretien avec son directeur général Nguyên Duc Loi sur sa stratégie de développement à l’ère de la 4e révolution industrielle.
>>La presse révolutionnaire aux côtés de la nation
>>Le Président Hô Chi Minh, fondateur de la presse révolutionnaire
>>Les médias face au "fake news"

Le directeur général de la VNA, Nguyên Duc Loi. Photo : VNA/CVN

Pourriez-vous nous résumer les résultats de la stratégie visant à faire de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) une agence de presse multimédia puissante ?

Le développement du journalisme multimédia et multiplateforme est une tendance générale aujourd’hui. Ces dernières années, la VNA a pris des mesures concrètes pour la rattraper. Elle est ainsi devenue une agence multimédia développant tous types de supports : presse écrite, audiovisuel, journal en ligne, publication de livres...

Abordant toutes sortes de sujets, nous renforçons constamment la position et la synergie d’une agence d’informations sources pour les journaux nationaux et étrangers ainsi que pour le public. Forte de ses 16 unités d’information et d’un réseau de 63 bureaux permanents dans l’ensemble du pays et de 30 agences dans le monde, la VNA couvre le flux d’informations internationales et se hisse progressivement au rang des médias mondiaux.

Le lancement du journal en ligne VietnamPlus en 2008 et la diffusion officielle de la chaine télévisée Vnews en 2010 ont été des avancées concrètes pour atteindre l’objectif de faire de la VNA une agence de presse multimédia nationale. Plus tard, afin de nous adapter à l’évolution des besoins en données, nous avons ajouté en 2017 une dimension graphique au Centre d’informations documentaires. Nous avons augmenté le nombre de versions en langues étrangères du journal Báo ảnh Việt Nam (Vietnam Illustré) à dix, et donné la naissance à Thời báo Việt-Hàn (Vietnam Korea Times).

Le 15 septembre 2015, à l’occasion du 70e anniversaire de sa fondation, la VNA a commencé à publier ses actualités officielles sur les réseaux sociaux en vietnamien puis en anglais, français, chinois et espagnol... Ensuite, les informations ont été diffusées sur de grands écrans dans des lieux publics.

La VNA couvre le flux d’informations nationales et internationales et se hisse progressivement au rang des médias mondiaux. Photo : Truong Trân/CVN

En prévision de la 4e révolution industrielle, comment sont développés les produits multimédias de la VNA ?

Grâce à l’expérience que les dirigeants de la VNA ont acquis à travers leurs activités de coopération internationale, la Direction est déterminée à accélérer les démarches pour faire de la VNA une agence de presse multimédia clé du pays. La VNA s’est bien préparée à la 4e révolution industrielle et elle propose maintenant de nouveaux produits. L’application VietnamPlus Chatbot, les supports utilisant le Big data ou le système Voice to Text... en sont des exemples.

Les rédactions ont introduit de nouvelles façons d’aborder l’info sous forme de Mega story, Rapnews, Live, Podcast, Infographics, Timeline, Photo 360o, Audio... La chaîne télévisée Vnews a créé une percée dans l’application des nouvelles technologies et techniques de production en assurant une diffusion quotidienne en continu 24h/24.

Fin septembre 2014, le bulletin musical RapNews du journal VietnamPlus de la VNA a remporté le Premier prix de la catégorie "Digital First" remis par l’Association mondiale des journaux et des éditeurs de médias d’information (WAN-IFRA). Il s’agit d’un prix international récompensant les agences de presse pour les médias innovants destinés aux jeunes.

Deux journalistes de la VNA en mission dans une région touchée par les inondations et glissements de terrain dans le Centre. Photo : Dô Thành/CVN

Toujours dans sa stratégie de devenir une agence d’information multimédia clé du pays, quelles mesures la VNA prendra-t-elle ces prochaines années en vue de renforcer ses atouts et son rôle ?

À l’ère de l’avènement des médias numériques et avec les exigences croissantes et diverses du public, le fait que la VNA, avec ses bases technique et humaine solides, devienne multimédia sur diverses plateformes afin de valoriser tous les types de journalisme, est une tendance incontournable.

Les mesures que nous proposons garantissent la valorisation de notre fonction pour que la VNA soit toujours la seule agence d’information du Vietnam source d’actualités pour les journaux nationaux et étrangers ; la seule agence de presse à fournir des informations de référence sur la situation du pays et du monde au service de la direction du Parti, du gouvernement, et des organismes de recherche et d’élaboration des politiques ; à être chargée par le Secrétariat du Parti communiste vietnamien de produire des publications en langues écrites qu’utilisent les ethnies minoritaires nationales ; à avoir le devoir et le droit de publier les opinions officielles de l’État sur des questions d’actualité, d’ajuster les informations non conformes aux intérêts nationaux, et si nécessaire, de publier des déclarations rejetant les informations intentionnellement déformées ; à disposer d’un réseau fort de correspondants répartis dans les 63 villes et provinces du pays et dans les  bureaux permanents à l’étranger. Sans oublier d’être l’agence nationale d’information pour l’étranger clé, avec Vnews, la première chaîne spécialisée en informations d’actualités au Vietnam, et la gestionnaire de la plus grande banque d’archives d’images à l’échelle nationale.

Afin de bien remplir ces missions importantes, le facteur humain est décisif et demeure le principal fondement de notre succès. Par conséquent, le développement des ressources humaines de la VNA doit garantir à la fois une quantité suffisante de personnel à la pointe via une bonne formation de haut niveau, afin que les journalistes aient les qualités politiques requises et la capacité de pratiquer un journalisme moderne respectueux de l’éthique professionnelle.

Xuân Cuong - Linh Thao/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai