24/05/2019 11:02
Le Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê et la compagnie par actions Dai Nam - Thai Y Viên viennent de signer un accord de coopération dans l’élaboration du projet "Huê - centre gastronomique à l’horizon 2025 et de vision 2030".
>>Les Sud-Coréens en tête des touristes étrangers à Thua Thiên - Huê
>>Un programme de gastronomie végétarienne à Thua Thiên-Huê
>>Huê, haut lieu de la gastronomie vietnamienne

Les "bánh bèo", les fameuses galettes de riz de Huê.

D’une durée de six mois (2e et 3e trimestre 2019), le projet "Huê - centre gastronomique" vise à promouvoir l’image de cette ancienne cité impériale, au service du développement socio-économique, notamment celui touristique local. De plus, ce projet permettra à Huê de devenir une destination incontournable non seulement du Vietnam mais aussi de l’Asie du Sud-Est.

Selon Phan Ngoc Tho, président du Comité populaire provincial, la ville de Huê, constitue un centre culturel et touristique connu du Centre, notamment grâce à la richesse de son patrimoine culturel.

La présence pendant des siècles des dynasties impériales à Huê a poussé au développement d’une cuisine raffinée, aux goûts complexes et subtils. D’ailleurs, son art culinaire est considéré comme le summum de la gastronomie vietnamienne et est considéré comme un patrimoine culturel national. L’ancienne capitale impériale fière de son passé prestigieux et de son héritage culturelle et culinaire peut s’enorgueillir d’être un haut lieu de la gastronomie vietnamienne.

À travers le temps, on dénombre à Huê des milliers de plats de la gastronomie royale à populaire.

"Ce projet a pour le but de promouvoir l’image de la cuisine huéenne, ainsi que de préserver les valeurs culinaires, contribuant au développement touristique locale", a souligné Phan Ngoc Tho, président du Comité populaire de Thua Thiên-Huê.

Attirer les investisseurs

L’ancienne cité impériale de Huê (Centre) attire de nombreux touristes.

Lors d’une récente conférence sur le développement touristique du Centre et des hauts plateaux du Centre, Thua Thiên-Huê a octroyé la licence d’investissement à quatre projets, soit un fonds inscrit de plus de 13.000 milliards de dôngs. Parmi eux, le groupe Van Phu Invest va injecter 3.000 milliards dans le complexe touristique de Lôc Binh.

Pour sa part, le Centre de préservation des sites de l’ancienne cité impériale de Huê a investi 123 milliards de dôngs pour a restauration et la modernisation du palais de Kiên Trung dans la citadelle impériale (Dai Nôi). Ce projet devrait être achevé en 2022.

Ce palais servit de lieu de travail et de vie à Khai Dinh et à Bao Dai, les derniers rois de la dynastie des Nguyên (1802-1945). La construction du palais a commencé en 1921 et s’est achevée deux ans plus tard, sous le règne du roi Khai Dinh.

D’après le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên, afin de transformer le tourisme en économie de pointe, Thua Thiên-Huê devrait créer ses propres produits touristiques distingués.

Texte et photos: Hoàng Phuong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La beauté idyllique du village de Coi à Phú Tho Niché sous de grandioses pics calcaires, le village de Coi, district de Tân Son, province de Phú Tho, ressemble à une émeraude brute au sein de la nature sauvage. Un site incontournable pour les touristes!